Phytosanitaires Le marché des produits phytosanitaires en hausse de près de 3 % pour 2004-2005

Marie-Laure Doucet Terre-net média

Sur un marché structurellement en baisse depuis 1999, la campagne 2004-2005 marque un rebond, avec 1,8 milliards d'euros de chiffres d'affaires selon les estimations à fin septembre 2005 de l'Union des industries de la protection des plantes (UIPP). « Ce rebond est principalement marqué sur les fongicides en particulier céréales, et les régulateurs de croissance, les autres segments restant stables ou en régression » précise l'organisation professionnelle.

L'UIPP explique cette évolution « surtout par des effets mécaniques et conjoncturels sur un marché structurellement en baisse depuis 1999, sans oublier l’impact du retrait de certaines substances actives nécessitant des modifications de programme pouvant ponctuellement entraîner une revalorisation de certains marchés ».

En fongicides l'augmentation atteint + 8 à 10 %. Les ventes de la campagne 2004/2005 retrouvent le niveau des ventes de 2002/2003, après une année de baisse pour cause d'’utilisation des « stocks importants qui existaient chez les distributeurs et les agriculteurs à la suite d’une campagne 2002/2003 marquée par des conditions de sécheresse exceptionnelles » commente l'UIPP. Par ailleurs, le marché des fongicides, a été influencé par l’augmentation des surfaces en colza en 2005.

Evolution vers l’agriculture raisonnée

Herbicides et insecticides restent stables, mais très variables selon les cultures. L'UIPP note ainsi une hausse des herbicides sur colza, liée à l’augmentation des surfaces, mais une baisse en maïs, suite à une réduction des surfaces cultivées.

L'organisation confirme enfin une évolution du comportement des agriculteurs vers l’agriculture raisonnée, notamment en vigne ou les viticulteurs s’orientent vers une combinaison des différentes techniques d’entretien du sol (chimique, mécanique, et enherbement).


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous