Lutte contre la septoriose Les strobilurines peu efficaces mais parfois rentables!

Cécile Bertalou Terre-net média

Les essais, mis en place cette année par le Groupe Pilote Fongicides Durables, révèlent que les strobilurines conservent quelques intérêts dans certaines zones et sous certaines conditions.

Le travail du Groupe Pilote Fongicides Durables (GPFD) a permis de définir dans quelles situations les strobilurines peuvent encore être envisagées sur septoriose.

Des strobilurines peu efficaces sur septoriose mais parfois rentables

Les résultats de ces essais révèlent que les strobilurines conservent leur intérêt dans les zones à faible résistance (proportion de souches résistantes inférieure à 10%). «A condition, tout de même, que la nuisibilité sur le site soit supérieure à 10 q/ha environ », précise le GPFD.
Dans ces situations particulières, les traitements préventifs ont montré dans les essais mis en place cette année,  une optimisation des efficacités et des gains de rendement. Le GPFD annonce qu’« en moyenne une strobilurine préventive associée à une triazole a apporté, cette année, 3,5 q/ha de plus que la triazole solo ».

Dans les zones à résistance élevée, c'est-à-dire quand la proportion de souches résistantes est supérieure à 50%, les strobilurines sont, selon le GPFD, « encore rentabilisées occasionnellement sur des essais à forte ou très forte nuisibilité (potentiel élevé et forte pression de septoriose) ».

Gain de rendement avec strobilurine :
comparaison des modalités Opus 0,8 et Opus 0,8 + Comet 0,4
(essais en simple application)

 


Gain rdt max = rendement meilleure modalité de l’essai – rendement du témoin
PP : traitement préventif sur F1 et F2
PC : traitement préventif sur F1 et curatif sur F2
CC : traitement curatif sur F1 et F2
SR : proportion de souches de Septoria tritici résistantes aux strobilurines

Opus : époxiconazole 125 g/L
Comet : pyraclostrobine 250 g/L

 

Le GPFD conclut que «Les meilleurs gains de rendement sont obtenus pour un positionnement préventif de la strobilurine. Dans le cas des positionnements curatifs et dans les situations de résistance élevée, la strobilurine n’est pas rentabilisée dans toutes les situations cette année».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous