Produits phytosanitaires L’Inra et le Cemagref ont rendu public les résultats de leur expertise sur les pesticides

Bénédicte Normand Terre-net média

L’expertise « Pesticides, agriculture et environnement : réduire l’utilisation des pesticides et limiter leurs impacts environnementaux » a été réalisée à la demande des ministres de l’agriculture et de l’environnement. L’Inra et le Cemagref présentent les résultats de cette expertise scientifique.

 


(© Inra)

 

Bénéficiant de prix et de débouchés favorables, l’agriculture française a vu le développement de systèmes intensifs basés sur un recours massif aux produits phytosanitaires. La France est aujourd’hui le 3ème consommateur mondial de pesticides. Les inquiétudes concernant les impacts sur la santé et l’environnement, le renforcement de la réglementation et la question de la viabilité des systèmes dépendants des pesticides remettent en cause l’utilisation massive de ses produits. Comme l’a rappelé Thierry Klinger, président du Cemagref,  « les produits phytosanitaires, couramment appelés pesticides constituent typiquement le sujet de contreverses, certes compréhensibles, mais le plus souvent mal posées et n’envisageant que quelques aspects d’une problématique très vaste. »

Depuis le début des années 80, l’Union européenne encadre progressivement l’utilisation des produits phytosanitaires afin de limiter leurs impacts sur l’environnement et la santé. La directive cadre sur l’eau récemment adoptée oblige les Etats-membres à avoir des « masses d’eau » en bon état écologique et chimique d’ici 2015. Une directive cadre sur les pesticides est en cours d’élaboration.

Certains systèmes génèrent des risques élevés

Molécules retirées du marché, efficacité des produits en baisse : les systèmes agricoles basés sur l’emploi massif de produits phytosanitaires se trouvent confrontés aujourd’hui au problème de la disponibilité des matières actives. Parallèlement, la pression sociétale se fait de plus en plus forte.

Les contaminations provoquées par les produis phytosanitaires et leurs impacts sont difficiles à quantifier. La première nécessité concerne la réduction de la dispersion des pesticides dans l’environnement et les moyens pour limiter les transferts de ces produits dans les milieux aquatiques.

Si l’utilisation des pesticides est encore mal connue, il a été remarqué que « certains systèmes de cultures génèrent des risques phytosanitaires élevés ». La production agricole est dépendante des pesticides. Ce phénomène  est  accru par le faible coût des pesticides, notamment par rapport à d’autres techniques.

La réduction de l'utilisation des pesticides doit être un objectif volontariste

D’après le rapport, il ne faut pas trop attendre de l’utilisation raisonnée des phytosanitaires : « Le raisonnement des traitements ne constitue qu’une phase transitoire de réduction du recours aux pesticides dans la mesure où le maintien de la pression des bio-agresseurs peut menacer sa durabilité. » Quant aux techniques alternatives à la lutte chimique, aucune ne remplit toutes les attentes des agriculteurs. Des méthodes existent pourtant et elles sont à adapter en fonction de la situation. Selon l’Inra et le Cemagref, « la notion de technique alternative apparaît comme peu pertinente. Il faut lui préférer celle de "stratégie alternative" de protection des cultures .»

L’Inra et le Cemagref évoquent les moyens à mettre en œuvre dans le cadre d’une politique de réduction d’utilisation des pesticides : outils réglementaires, incitation économique, mesures restrictives dans les zones sensibles ou mesures d’accompagnement pour la conversion à d’autres systèmes de protection des plantes. Le rapport rappelle que « l’objectif de réduction des utilisations de pesticides doit être envisagé comme un objectif volontariste. D’autant plus qu’il va à l’encontre d’un système dont la cohérence technico-économique explique le succès. »

Pour lire la synth&#232;se du rapport de l'Inra et du Cemagref, <A href="http://www.inra.fr/presse/pesticides_agriculture_et_environnement_reduire_l_utilisation_des_pesticides_et_limiter_leurs_impacts_environnementaux" target=_blank>cliquez ICI.</A>

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous