BioAct WG, Prophyta GmbH Un pesticide biologique contre les vers filaires

Gabrielle Frehaut, ambassade de France à Berlin, Adit Terre-net média

Comment lutter de manière biologique contre le ver filaire ? Avec les spores du champignon Peacilomyces lilacinus.

Les vers filaires occasionnent d'important dégâts dans les exploitations maraîchères et agricoles, en s'attaquant aux racines des plantes. L'entreprise Prophyta GmbH a developpé contre ce nuisible un pesticide biologique : BioAct WG.Il est composé de cristaux de glucose sur lesquels sont accrochés les spores. Ces granulés sont dissous dans l'eau et pulvérisés sur les champs avant les semis ou les repiquages. Les spores du champignon parasitent et tuent les larves des nématodes avant même que les plantes cultivées aient développé des racines. Les spores protègent aussi les sols des cultures pérennes. Selon une estimation de la fondation fédérale allemande pour l'environnement (Deutsche Bundesstifftung Umwelt), ce pesticide biologique pourrait remplacer les produits chimiques a hauteur de 950 millions d'euros par an. La société Prophyta GmbH, fondée en 1997, est pionnière dans le domaine des pesticides biologiques. Elle attend aujourd'hui le feu vert des autorités de contrôle pour l'util...

Contenu pour vous