Régent TS Emmanuel Butstraen : Il n'y a "pas de risques pour le consommateur"

AFP

Le président de BASF Agro, productrice de l'insecticide Régent TS accusé par les apiculteurs de décimer les abeilles, Emmanuel Butstraen, a réaffirmé vendredi 20 février 2004 que ce produit ne présentait pas de risques pour le consommateur et l'agriculteur.

"Je souhaite confirmer avec la plus grande force que la Commission d'Etudes de la Toxicité des produits phytosanitaires qui dépend du ministère de l'Agriculture a confirmé en décembre dernier que le Regent TS ne présentait pas de risques pour le consommateur. Je suis sur ce point à la fois très serein et très solide sur mes argumentations", a-t-il déclaré sur RTL.

La même Commission a indiqué au ministère qu'il vaudrait mieux suspendre la commercialisation du Fipronil compte tenu des préoccupations majeures pour l'environnement et les espèces sauvages. Sur ce point, M. Butstraen explique que dans le cadre de l'homologation européenne qui a démarré en avril 2002 et se terminera en décembre 2005, la Commission a considéré qu'il y a un certain nombre de points qu'il faut éclaircir.

"Le groupe BASF a apporté depuis une cinquantaine d'études auprès de la Commission qui est en train de les évaluer. Aujourd'hui, pour toutes ces questions qui touchent la faune sauvage, nous avons apporté ces élements complémentaires qui devraient nous permettre de conclure positivement", a précisé M. Butstraen.

"Le dossier a été déposé en 2002, un avis a été émis en 2003, nous apportons des études aujourd'hui, le processus va se terminer en décemmbre 2005. "Nous demandons qu'aucune décision ne soit prise par le ministre sans que le processus d'homologation soit terminé", a-t-il dit. L'entreprise BASF Agro et son président ont été mis en examen mardi à Saint-Gaudens (Haute-Garonne) dans le cadre d'une enquête sur la surmortalité des abeilles.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous