Gaucho Philippe de Villiers demande "une mesure d'interdiction immédiatement"

AFP

PARIS, 31 mars 2004 - Le président du Mouvement pour la France (MPF) Philippe de Villiers s'est félicité mercredi dans un communiqué de la décision du Conseil d'Etat sur le Gaucho, un insecticide pour le maïs, et a demandé au ministère de l'Agriculture de l'interdire "immédiatement".

Le Conseil d'Etat a enjoint mercredi le ministère de l'Agriculture, qui avait pris sa décision en janvier 2003, de se prononcer à nouveau sur le Gaucho "dans un délai de deux mois". Le réexamen de l'autorisation du Gaucho est par ailleurs déjà en cours : la Commission d'étude de la toxicité a été saisie le 9 mars d'une demande d'actualisation de ses avis antérieurs sur l'évaluation des risques du Gaucho, produit par le groupe allemand Bayer.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous