Régent TS Plainte de la Confédération paysanne contre le semencier RAGT

AFP

RODEZ, 5 avril 2004 - La Confédération paysanne a déposé lundi à Rodez une plainte pour "mise sur le marché de produits toxiques interdits et dangereux" contre la société RAGT après avoir "prélevé", dans les locaux du semencier, des sacs de maïs et de tournesol traités avec de l'insecticide Régent TS, a constaté un correspondant de l'AFP.

Les militants de la Confédération paysanne de l'Aveyron -une soixantaine de manifestants selon la police, 70 selon les organisateurs-, ont indiqué que la plainte avait été déposée lundi après-midi au commissariat de Rodez afin notamment de dénoncer la vente de semences traitées au Régent.

En fin de matinée, les manifestants s'étaient rendus au dépôt de RAGT à Calmont, dans la banlieue de Rodez, et y avaient "prélevé" une cinquantaine de sacs de semences - du maïs et du tournesol - traitées avec l'insecticide. Les sacs avaient ensuite été symboliquement déposés devant l'entrée de la préfecture de l'Aveyron où une délégation a été reçue.

"La RAGT fait tout pour écouler ses stocks et pousser les agriculteurs à semer. Nous voulons que toutes ces semences traitées soient immédiatement retirées de la vente car il s'agit d'un nouveau scandale de santé publique", ont expliqué les porte-parole de la Confédération paysanne de l'Aveyron, Christian Rouqueirol et Sébastien Persec.

"Nous allons aussi demander au président du conseil régional de prendre des arrêtés afin d'interdire en Midi-Pyrénées l'utilisation de ces semences, à l'image des arrêtés anti-OGM", a également annoncé Christian Rouqueirol en ajoutant : "peu importe si ces décisions sont légales ou non, c'est le symbole politique qui compte".



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous