Gaucho Bayer condamnée au profit d'un apiculteur

Agra Presse

Le tribunal de grande instance de Mende a débouté le 21 avril 2004 la société Bayer qui avait poursuivi le vice-président de l'UNAF (Union nationale de l'apiculture française), Henri Clément, pour dénigrement de son insecticide Gaucho.

L'entreprise a été condamnée aux dépens et devra verser 5.000 euros de dommages et intérêts à Henri Clément. Le tribunal a estimé que le responsable syndical "n'a pas manqué lors de ses déclarations ni de discernement, ni de prudence", et "aucune intention de nuire ne peut être caractérisée".

Henri Clément était poursuivi par la société de chimie et pharmacie pour avoir accusé le "Gaucho" de tuer les abeilles, propos tenus en 2000, alors qu'il était président de l'UNAF, dans la presse et lors du congrès national des producteurs de miel organisé à Mende.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous