Suspension du Gaucho "Une grande victoire pour l'apiculture" (UNAF)

AFP

PARIS, 26 mai (AFP) - La suspension de l'usage de l'insecticide Gaucho pour le maïs, mardi par le ministre de l'Agriculture Hervé Gaymard, est une "grande victoire pour l'apiculture française et européenne" estime l'UNAF (union nationale de l'apiculture française) dans un communiqué publié mercredi.

"Cette décision politique, qui prend enfin en compte les résultats de plusieurs années de recherches scientifiques démontrant la toxicité de la molécule imidaclopride, est l'aboutissement du long combat judiciaire de l'apiculture française et particulièrement de l'UNAF", souligne le communiqué.

"Après six années de procédure, face à la mauvaise foi de Bayer (le fabricant du Gaucho, ndlr), des responsables politiques et de l'admnistration, les apiculteurs obtiennent satisfaction", ajoute l'UNAF.

Forte de cette nouvelle victoire, après la suspension de l'autorisation de commercialisation d'un autre insecticide, le Régent TS, produit par BASF, le 23 février dernier, l'UNAF "exige pour les nouvelles molécules que le contrôle de la toxicité soit effectué dans la transparence et le respect scupuleux des exigences de la loi".

L'UNAF "s'inquiète notamment de la régularité des contrôles opérés sur deux nouveaux insecticides, la +clothianidine+ et le +thiametoxam+, en cours d'examen pour leur homologation.

Enfin, l'UNAF, qui demande des mesures fortes sur le plan économique et technique pour soutenir enfin la filière apicole, "s'inquiète également très vivement de l'absence inacceptable d'études concernant les effets potentiels des cultures OGM sur les abeilles".



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous