Protection des plantes BASF ouvre un centre de recherche dédié au biocontrôle

HB Terre-net Média

BASF inaugure un centre de R&D dédié au biocontrôle et aux traitements de semences à Limburgerhof, en Allemagne. L'occasion pour le groupe d'étendre son potentiel au-delà de la protection conventionnelle.

Le groupe BASF ouvre un nouveau centre R&D consacré au biocontrôle et aux traitements de semences au siège social de sa division Protection des Cultures à Limburgerhof, en Allemagne. Le but : créer des solutions de protection des plantes à la fois chimiques et biologiques.

Ce nouveau centre est équipé d’installations de screening et de tests d’application de produits, et dispose d’une collection de souches de micro-organismes. Il intègre le réseau mondial de sites de recherche de BASF, qui s’appuie sur des stations d’essais aux États-Unis, en Amérique du Sud, en Australie, en France, en Grande-Bretagne, en Afrique, au Canada et en Chine.

BASF mène actuellement des recherches sur de nouveaux insecticides et fongicides biologiques pour des applications foliaires et des traitements de semences afin de compléter sa gamme de produits de biocontrôle. Les recherches portent aussi sur de nouvelles matières actives chimiques pour la protection des semences et l’amélioration des enrobages (fluidité, poussières, semis de précision…).

Ce nouveau centre permet au groupe d’étendre son potentiel d'innovation au-delà de la protection des cultures conventionnelles. « Nous faisons partie des rares entreprises capables de proposer des traitements de semences associant à la fois des composants biologiques et chimiques », souligne Philipp Rosendorfer.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous