Protection fongicide des céréales Trois traitements de semences complètent l'offre de Certis

Terre-net Média

Mitsui&Co, principal actionnaire de Certis, a acquis tous les actifs liés à l’activité Latitude de Monsanto, traitement de semences utilisé contre le piétin échaudage, y compris les marques, homologations et savoir-faire en termes de fabrication. Il sera distribué en France par Certis qui a également conclu un accord de distribution avec Adama pour un nouveau traitement de semences fongicide, Negev. Difend Extra arrive également au catalogue contre carie et fusariose.

Traitements de semencesCertis propose trois nouveaux traitements de semences pour la prochaine campagne. (©Terre-net Média)

Adama et Certis ont conclu un accord exclusif de distribution en France concernant Negev, un traitement de semences fongicide céréales à base de fludioxonil (50 g/l) et de tébuconazole (10 g/l). « Association inédite sur le marché français de deux matières actives performantes sur l’ensemble des maladies de la semence en céréales, Negev est autorisé en stations industrielles et mobiles. »

« Du fait de sa position d’expert en traitement de semences, Certis est le partenaire idéal pour porter cette solution », indique Germain Boulay, chef marché fongicides d’Adama France. Certis proposera ce traitement de semences dès 2017.

Une autre solution, pour lutter contre caries et fusarioses des céréales à paille, vient de recevoir son AMM et sera également proposée au cours de la prochaine campagne : Difend Extra, composée de difénoconazole (25 g/l) et fludioxonil (25 g/l). 

Acquisition de Latitude, traitement de semences contre le piétin échaudage

Depuis le 1er février, Certis Europe et Spiess Urania distribuent Latitude, dont Mitsui&Co, leur principal actionnaire, a acquis les actifs auprès de Monsanto. Il s’agit d’un traitement de semences fongicide (silthiofam 125 g/l), utilisé principalement sur blé et orge, contre le piétin-échaudage. Latitude ouvre les portes de nouveaux marchés à Certis/SPU, notamment ceux du Royaume-Uni et de l’Allemagne. Les produits Latitude pourront être associés aux spécialités Certis, en offres combinées. « L’ensemble de la société est motivé par cet accord d’importance pour Certis et Spiess-Urania. Les produits Latitude sont reconnus, avec une forte notoriété de marque ; ils s’intègrent parfaitement dans notre positionnement d’entreprise. Cela complète notre portefeuille et représentera une part importante de notre chiffre d’affaires traitement de semences », affirme Jacques Haverlant, responsable du portefeuille traitement de semences européen de Certis Europe.

Il conclut : « 2017 sera une année faste, avec trois lancements pour Certis : un produit star et deux nouveautés contre les maladies primordiales. Sans oublier Matrero, notre spécialité insecticide déjà présente sur le marché, qui a enregistré de très bons résultats sur la campagne dernière. »  

La gamme bio et biocontrôle de Certis représente 28 % de son chiffre d’affaires. Aujourd’hui, Certis occupe la troisième place en France sur ce segment avec une gamme large de micro-organismes, phéromones et substances naturelles. La part du biocontrôle dans l’hexagone est estimée à 4 % du marché phytosanitaire, pour une valeur d’environ 80 millions d’euros. Il s’agit d’une activité stratégique pour l’entreprise avec Sluxx HP notamment, molluscicide, premier produit biocontrôle en termes de surface en France. En cinq ans, celui-ci s’est hissé à la seconde place du marché des anti-limaces avec 15 % des ventes.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous