Sélection variétale Côté colza, les nominées sont…

Terre-net Média

Treize variétés de colza font leur entrée au catalogue français et élargissent le choix pour les prochains semis. Comme en céréales, l’offre nationale s’enrichit également d’hybrides, et de quelques lignées encore, issus du catalogue européen.

Comparez les rendements obtenus par les dernières variétés de colza inscrites dans les essais nationaux et découvrez les commentaires de certains de leurs créateurs.

Ces variétés ont été évaluées au sein du réseau du CTPS, géré par le Groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences (Geves) et auquel participent l’Inra, les obtenteurs, en particulier les membres de l’Union française des semenciers (UFS), les instituts techniques, des coopératives et négoces agricoles ainsi que d’autres acteurs des filières concernées. Le Geves prévient que les notes de rendement indiquées reflètent les conditions agroclimatiques des années considérées (ici récoltes 2015 et 2016) et ne peuvent donc pas servir de garantie de résultat. Ces données, acquises lors des essais conduits pour l’inscription, seront précisées ou actualisées par les études de post-inscription, réalisées en particulier par les instituts techniques agricoles.

 

Retrouvez l’ensemble des données – rendements, qualités technologiques, caractéristiques physiologiques et résistances aux bioagresseurs – obtenues dans les expérimentations de pré-inscription. >>> Colza oléagineux d'hiver, résultats définitifs novembre 2016.
Paroles de semenciers
(cliquer sur le logo)

Quatre variétés en 2e année d’expérimentation chez Euralis Semences
En semences de colza, la filiale de la coopérative Euralis aspire à dépasser les 10 % de part de marché en France d’ici trois ans. Actuellement, trois variétés, ES Mambo, ES Imperio et ES Gaelis, contribuent, pour les trois quarts, à son positionnement. À noter aussi : le déploiement d’ES Alicia, hybride à floraison précoce "piège à méligèthes", sur plus de 100 000 ha cette année, en association avec une variété d’intérêt. Une technique qui s’intègre dans le dispositif CEPP. Le groupe sélectionne des colzas qui, en plus d’allier productivité et régularité, présentent certaines spécificités agronomiques telles que la tolérance à l’orobanche, à l’instar d’ES Angel CL, également adapté à la technique de désherbage Clearfield. Ou encore, un bon comportement face aux insectes automnaux (altises et charançons du bourgeon terminal). ES Imperio, hybride demi-précoce inscrit en 2015, est ainsi la première variété de la gamme colza d’Euralis Semences à posséder cette caractéristique, grâce notamment à sa vigueur en entrée et sortie hiver. Les objectifs du semencier devraient se concrétiser par un flux variétal très riche. Quatre nouveautés sont d’ailleurs en 2e année d’expérimentation dans le réseau Geves pour leur inscription au CTPS. •
Retour au sommaire

Le virus de la jaunisse du navet provoque une décoloration violette des feuilles de colza.Le virus de la jaunisse du navet provoque une décoloration violette des feuilles de colza. (©Advanta) 

Architect d’Advanta, première variété française très peu sensible au TuYV
Numéro 2 du secteur en France, Advanta cherche par la sélection à diminuer les facteurs pénalisant l’expression du potentiel de ses variétés de colza. Combattu auparavant à l’aide de traitements de semences insecticides, aujourd’hui retirés du marché, le virus de la jaunisse du navet (TuYV pour Turnip Yellow Virus en anglais), transmis principalement à l’automne par le puceron vert du pêcher, provoque la décoloration violette des feuilles et une perte de robustesse des plantes au printemps pour finalement donner des colzas chétifs et des rendements moindres. Ainsi, après la résistance au phoma, et la tolérance à l’égrenage et à la hernie du chou, le semencier innove avec une génétique naturellement résistante au virus TuYV dont Architect est le premier représentant inscrit en France, après Allison et Angelico au catalogue européen. Grâce à cela et à sa tolérance à l’égrenage, ce nouvel hybride associe haut potentiel de rendement, vigueur au départ et importante capacité de recouvrement à l’automne. •
Retour au sommaire


Maïsadour Semences
a l’intention de devenir à court terme un acteur majeur en colza

Pour parvenir à ses fins, l’entreprise propose pour cette campagne la variété Miranda, inscrite en Italie et dont les derniers résultats ont mis en exergue la productivité dans différents contextes. Demitardive à floraison et à maturité, elle conjugue tolérance à l’égrenage et état sanitaire parfait face au phoma et à la cylindrosporiose. À partir de l’année prochaine, l’offre colza du semencier va s’élargir et inclure un hybride tolérant à l’orobanche entre autres. •
Retour au sommaire

DSV lance le Pack Sécurité 
La variété Dualis est entrée au CTPS en 2016 avec une note finale de 106,20 %. Elle illustre le lancement du Pack Sécurité de DSV : les colza identifiés compilent un TPS phoma groupe I, une élongation automnale limitée, un excellent comportement face à la verse et une résistance à l’égrenage. Par ailleurs, Dariot (2015), intermédiaire à maturité, avec un TPS phoma groupe II, une élongation automnale assez faible et une teneur en huile élevée, s’est démarqué dans les essais de Terres Inovia. Ces deux variétés s’ajoutent à l’offre de DSV, déjà représentée par Diffusion, Delphi et Dalton. D’autres hybrides, actuellement au CTPS, devraient prochainement compléter la gamme. •
Retour au sommaire

Colza Caussade SemencesMemori CS se distingue par ses qualités agronomiques. (©Caussade Semences) 

Un hybride et une lignée pour Caussade Semences
Memori CS, premier colza hybride inscrit par Caussade Semences au CTPS, se distingue par ses qualités agronomiques : meilleure tolérance au Phoma (TPS), résistance au froid exceptionnelle et implantation très rapide pour mieux lutter contre les attaques d’altises. Inscrite au catalogue européen, Zakari CS, lignée à floraison et maturité demi-précoces et de gabarit moyen, est remarquable pour son profil sanitaire : TPS phoma et comportement vis-à-vis de l’orobanche ramosa. Ses autres atouts : son potentiel de production de siliques, sa teneur en huile et son PMG. Elle est enfin très peu sensible à la verse. Memori CS et Zakari CS rejoignent les variétés phares comme Sirtaki CS et Fusili CS. D’autres nouveautés sont dans les startingblocks pour 2018, ainsi que plusieurs dépôts en version Clearfield. •
Retour au sommaire

Pantheon, hybride de Saatbau, arrive en France
La gamme colza de Saatbau France se renforce avec Pantheon, hybride demi-précoce. Inscrit en Autriche, il affiche régularité de rendement et adaptation à tous les types de sol. De plus, il dispose d’un profil sanitaire favorable et contient peu de glucosinolates. Pantheon s’intercale entre Graf plus précoce et President plus tardif. Le semencier sort également deux lignées : Sammy, tardive et utilisable en agriculture biologique, et Sidney, mid-oléique. •
Retour au sommaire

Colza PioneerUn hybride qui valorise les situations limitantes. (©Pioneer) 

Pioneer promet sécurité et performance dans toutes les parcelles
Cinq hybrides composent la gamme 2017 du semencier. ◊ PT256 : cet hybride demi-précoce, lancé en 2016, se caractérise par un comportement exemplaire vis-à-vis des maladies (phoma quantitatif et cylindrosporiose), une grande polyvalence et une teneur en huile parmi les plus hautes du marché. ◊ PT225 : hybride demi-précoce performant dans les situations limitantes. Parmi ses avantages : son profil maladie, sa fertilité, sa stabilité de rendement et sa teneur en huile. ◊ PT242 Protector Hernie : hybride demi-précoce tolérant à la hernie des crucifères, il se différencie depuis maintenant deux ans par d’excellentes performances en cas de pression du champignon. ◊ PT245 et PT246 : hybrides demi-tardifs à reprise de végétation, de taille moyenne à courte, ils exploitent au maximum les potentiels moyens à bons tout en sécurisant la collecte grâce à leur profil maladies et à leur richesse en huile. •
Retour au sommaire

Colza KWSLa gamme Attawac est une promesse de rendements élevés quelles que soient les conditions. (©KWS Maïs France) 

KWS Maïs France développe sa gamme Atawac de colzas performants en toutes situations
En combinant une productivité maximale à l’hectare avec un profil sanitaire sain, notamment en phoma et pieds secs, et une fin de cycle sécurisée grâce à une maturité homogène des siliques et une résistance génétique à l’égrenage, KWS labellise une gamme de colzas, garantissant des rendements élevés aux producteurs et nommée Atawac. AT pour AnyTime, c’est-à-dire quelles que soient les années : sur trois ans d’expérimentation (2014, 2015 et 2016) et 482 essais, les hybrides Atawac procurent un gain de rendement de 1,8 q/ha par rapport à la moyenne. AW signifie AnyWhere, soit quels que soient les secteurs : l’analyse des 482 essais par région en France confirme aussi une progression de 1,7 q/ha en moyenne. Et enfin, AC pour Any Condition, autrement dit quelles que soient les conditions : peu importe le potentiel de la parcelle, là encore, on observe une augmentation sur cette même base d’essais. L’offre du semencier comprend actuellement six hybrides dont Cristiano KWS, le leader, Severino KWS, Fernando KWS, variété témoin Terres Inovia, et Stefano KWS. Pour les semis 2017, citons les deux nouveautés inscrites au catalogue européen : Umberto KWS, demi-tardif, qui s’installe très vite à l’automne et au fort potentiel. Il compte de nombreuses siliques et se comporte très bien face au phoma (TPS). Roberto KWS jouit d’une très belle biomasse avant hiver et d’un arrêt végétatif marqué. Sa maturité intermédiaire et son comportement sanitaire en fin de cycle lui permettent d’être cultivé en toutes situations. •
Retour au sommaire

Quatre nouvelles inscriptions pour RAGT semences
Alezzan montre une faible élongation automnale, un état sanitaire satisfaisant et une teneur en huile élevée. RGT Gazzetta assure une reprise de végétation demi-tardive et un fort potentiel grain. Coogan possède le gène d’intérêt de résistance au TuYV (virose de la jaunisse). Croquet, demi-tardif en reprise et TPS phoma, apporte une solution différenciatrice face à la hernie des crucifères. Enfin, très précoce à floraison et utilisé en association, Troubadour constitue un moyen de lutte contre les méligèthes. •
Retour au sommaire

Codisem étoffe son offre avec l’arrivée de deux variétés
Hybride restauré demi-précoce, très productif, Codimil se démarque par des siliques longues et bien remplies. TPS Phoma (groupe I), il bénéficie d'une bonne implantation et s'adapte à tous les types de sol. Hybride restauré demi-précoce à demi-tardif, Codinell, promet une très bonne productivité. TPS Phoma (groupe I), il possède des siliques courtes à gros grains. Bonne vigueur de départ et floraison longue complètent le portrait. •
Retour au sommaire

Dekalb fête les 30 ans de sa génétique colza et inscrit six variétés
En 1987, Dekalb lançait Eurol, sa première variété « 00 » sur le marché français. Les premiers hybrides ont vu le jour en 1994. Face aux défis techniques agronomiques, économiques et sociétaux, Dekalb accompagne les producteurs. 

Pour les prochains semis, « DK Exception, reste la référence du marché français, avec plus de 15 % de parts de marché ». Cet hybride demi précoce offre une grande stabilité dans toutes les zones, grâce notamment à sa double résistance phoma, sa résistance égrenage et sa vitesse d’implantation. Autre valeur sûre, « DK Expansion, premier du réseau Terres Inovia en 2016, bénéficie d'une très forte productivité huile ». Cet hybride demi précoce, qui s’adapte à toutes les conditions, est également résistant à l’égrenage.

Dekalb a inscrit six variétés au catalogue en 2016 dont trois en France. DK Exlibris, premier au CTPS en 2016, précoce parmi les demi précoces, présente un haut potentiel de rendement. Facile à conduire, il dispose d'une très bonne tenue de tige, une bonne capacité d’implantation et résiste à l’égrenage. DK Extenso, hybride à haut potentiel, est doté d’un excellent comportement maladies (phoma, cylindrosporiose). Il associe robustesse, implantation rapide, et résistance à l'égrenage. DK Exclamation, demi précoce, se distingue par une croissance compacte et des performances stables en petits comme en gros potentiels. Il offre aussi une bonne productivité en huile et résiste à l’égrenage.

Au catalogue européen, DK Extime, demi précoce, affiche des performances régulières dans toutes les régions, quel que soit le potentiel, même en conditions défavorables ou sous des climats froids, notamment grâce à sa résistance à l’égrenage et à sa double résistance phoma. DK Execto, demi tardif, possède un gros potentiel qui fait encore plus la différence en petites terres. Sa tenue de tige sécurise l'implantation. Autres atouts : double résistance au phoma, résistance au froid et à l’égrenage. Enfin, DK Exotter, hybride précoce, a forte vigueur au départ, résistant égrenage, présente une bonne productivité huile. •
Retour au sommaire


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous