Filière lin En Seine-Maritime, la coopérative Cap Seine crée un pôle lin

MO Terre-net Média

L’entreprise Eco-Technilin, le groupe FIR et Linéo sont à présent rassemblés dans un pôle lin au sein de la coopérative Cap Seine.

Eco-Technilin, société normande transformant des produits non tissés à base de fibres naturelles, a rejoint la coopérative Cap Seine le 15 février. Cette entreprise est le leader français pour la fourniture de produits non tissés aiguilletés à base de fibres naturelles. Installée à Valliquerville en Seine-Maritime, la société valorise essentiellement la fibre de lin mais aussi le kenaf, le jute, le chanvre et des fibres de verre. Elle réalise 95 % de son chiffre d’affaires dans le secteur automobile.

En parallèle, Cap Seine est entrée au capital du groupe Fir Group, spécialisé dans le peignage et la filature du lin. La coopérative était entrée dans la filière lin en achetant la structure Lineo, filiale du groupe FIR, en mars 2015. Afin d’en assurer l’approvisionnement, elle officialise aujourd’hui sa prise de participation majoritaire dans le groupe FIR au travers de sa filiale LSM, la linière de St-Martin-du-Tilleul (Eure) où 2 000 tonnes de lin sont peignées tous les ans pour la fabrication de rubans.

Pour Patrick Aps, directeur général de Cap Seine, « le lien étroit ainsi créé entre Eco-Technilin et Linéo permettra d’activer de nombreuses synergies entre les deux structures ». Les deux entreprises partagent les mêmes clients sur deux produits complémentaires, le non-tissé et le voile unidirectionnel. Eco-Technilin dispose d’unités de production sur lesquelles Linéo pourra s’appuyer et la compétence R&D de cette dernière pourra renforcer celle d’Eco-Technilin.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous