Génoplante fête ses dix ans « Il ne faut négliger aucune voie de progrès »

Elodie Mas Terre-net média

Il y a dix ans, Génoplante voyait le jour. Depuis, ce programme de génomique végétale a déjà permis de lancer 350 projets. Un colloque a été organisé fin avril à Paris pour célébrer cet anniversaire, avec, entre autres, une table ronde sur le futur des biotechnologies végétales.

« Il ne faut négliger aucune voie de progrès » Les experts ont évoqué l'avenir des biotechnologies.(© Terre-net Média) Animateur des débats, le directeur scientifique de Limagrain, Georges Freyssinet, a lancé le sujet en évoquant quelques préconisations du rapport du conseil économique, social et environnemental : « Il souligne par exemple l’importance de développer une vraie stratégie industrielle afin que les semenciers restent compétitifs, de développer les coopérations entre les recherches et de ne négliger aucune voie de progrès afin de retrouver le leadership que nous avions dans les années 80’ car nous sommes désormais à la traîne. » Une dizaine d’acteurs clés de Génoplante ont ensuite présenté leurs visions et leurs suggestions. Morceaux choisis. Allonger et élargir les recherches« Il faudrait des programmes supérieurs à deux ans. On a besoin de quatre ou cinq ans pour vraiment explorer un sujet, souligne Michel Caboche, directeur de recherche à l’Inra qui a mis en place et présidé ce programme dès sa création. Il faut auss...

Contenu pour vous