Maladies foliaires du blé L'observatoire rouille jaune de BASF s'enrichit

HB Terre-net Média

L'observatoire rouille jaune de BASF évolue et devient "Info'risque septo-rouille". L'outil est désormais dédié au suivi de la rouille jaune, de la septoriose et de la rouille brune.

Une parcelle de blé infestée de rouille jauneLe risque rouille jaune devrait être élevé lors de cette campagne 2016. (©Terre-net Média)

BASF enrichit son outil de surveillance des maladies de la feuille du blé, l’observatoire rouille jaune, lancé il y a trois ans. Disponible dès à présent, il devient « Info’risque septo-rouilles » et englobe l'ancien observatoire rouille jaune ainsi que deux nouvelles sections contenant les cartes de surveillance de la septoriose et de la rouille brune. Les agriculteurs peuvent ainsi suivre en temps réel l’évolution des trois maladies foliaires majeures du blé pour positionner leur traitement fongicide au bon moment.

Deux observatoires basés sur le baromètre d'Arvalis

Si l'observatoire rouille jaune reposait sur des observations faites dans les parcelles des agriculteurs, les sections "carto septo" et "carto rouille brune" fonctionnent différemment. Les cartes sont réalisées à partir des données du baromètre d’Arvalis - Institut du végétal pour trois dates de semis, en tenant compte de la sensibilité variétale, le stade (3 dates de semis) et la météo. Des marqueurs de couleurs symbolisent le risque faible (vert), modéré (orange) et fort (rouge) de la maladie selon les régions.

Arvalis-Institut du végétal prévoit pour 2016 une pression rouille jaune « historique » et recommande d’être vigilant sur l’ensemble des maladies de la feuille du blé, d’autant que les céréales sont en avance d’une semaine à 10 jours. Pour être informé du risque, il suffit de s’inscrire en remplissant le bulletin disponible sur le site internet de BASF Agro.

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous