Imidaclopride La « Com'tox » pour le maintien du produit malgré « un niveau de risque significatif »

Agra Presse

Dans ses conclusions du 18 décembre, rendues publiques le 14 janvier, la Commission d'étude de la toxicité des produits antiparasitaires note que « dans certaines conditions particulières », « l'imidaclopride est susceptible de présenter un niveau de risque significatif sur le comportement des abeilles », précisant que le Gaucho n'est cependant pas seul en cause.

Le 20 décembre, le Comité d'homologation des produits phytosanitaires a voté le maintien de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) du produit pour usages maïs. « La Commission des toxiques reconnaît que le Gaucho est l'une des causes (de dépeuplement des ruches, ndlr) même si elle estime que ce n'est pas la seule, commente Bernard Fau, avocat de l'Union nationale de l'apiculture française. Dans le même temps, le Conseil d'Etat a rappelé qu'aucune AMM ne peut être accordée sans qu'ait été vérifiée l'innocuité vis à vis des abeilles ».



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous