Régent TS La Confédération Paysanne demande son "retrait immédiat"

AFP

La Confédération Paysanne a demandé jeudi 8 janvier 2004, une nouvelle fois, le "retrait immédiat" du marché de l'insecticide Régent TS qu'elle juge "hautement toxique".

Une expertise judiciaire affirme que les risques pour l'homme et pour l'environnement, liés à l'utilisation de l'insecticide Régent TS, ont été sous-estimés, entraînant une homologation qui n'a pas été assortie des précautions suffisantes, a-t-on appris mardi de source proche du dossier.

Cette expertise commandée à la mi-décembre par le juge Jean Guary de Saint-Gaudens (Haute-Garonne), qui enquête en vue de déterminer les causes de la surmortalité des abeilles en Midi-Pyrénées, estime que la Direction générale de l'alimentation (DGAL) aurait dû classer le Régent TS en "T+ R26", une catégorie dévolue aux produits "très toxiques par inhalation" dès la délivrance de sa première autorisation provisoire de vente en 1996.

La Confédération Paysanne, organisation syndicale minoritaire, affirme qu'"il est inadmissible qu'en pleine connaissance de cause, le ministère (de l'Agriculture), par son silence, laisse se dérouler une nouvelle campagne d'emblavement avec ce produit". Le syndicat agricole demande également que "tous les moyens humains nécessaires à la la bonne conduite de l'instruction dans cette affaire, qui touche la santé publique au plan national, soient mis à la disposition du juge".



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous