Acapela Soft Control de DuPont Le biocontrôle réussit son entrée sur le marché des fongicides colza

Terre-net Média

Acapela Soft Control associe fongicide de synthèse à demi-dose et micro-organisme pour lutter contre le sclérotinia du colza. Le succès de sa première campagne est de bon augure pour la suite.

Jean-Marc Saurel, DuPontJean-Marc Saurel évoque la performance d'Acapela Soft Control au niveau des références du marché. (©DuPont) 

Jean-Marc Saurel, chef produit fongicides chez DuPont, dresse le bilan après un an de commercialisation d’Acapela Soft Control. Pour rappel, Acapela Soft Control, utilisé à la chute des premiers pétales du colza en prévention des attaques de sclérotinia, associe une demi-dose de picoxystrobine à Bacillus pumilus. « Il s’agit du premier micro-organisme à action fongicide directe en végétation commercialisé contre sclérotinia. Acapela Soft Control combine fongicide de synthèse et bioncontrôle pour un résultat à + 4,4 q/ha de rendement par rapport à un témoin non traité, équivalent à la référence du marché. » Une application d'Acapela Soft Control revient à 0,5 IFT.

Le biocontrôle sans changement de pratique

En 2015, 100 000 ha de colza, soit 7 % des surfaces, ont été protégés avec Acapela Soft Control. Les agriculteurs l’ayant testé précisent qu’ils n’ont pas eu à changer leurs pratiques pour utiliser ce nouveau produit, soit une application préventive dès la chute des premiers pétales, 6 à 12 jours après l’apparition de la première fleur (Stade F1). Quant aux raisons qui expliquent leur décision d’achat, sont évoqués son efficacité, son profil écotoxicologique et le fait qu’il leur a été conseillé. « Surtout, se félicite le chef produit, 96 % de ceux qui y ont eu recours, sont prêts à réitérer l’expérience et 92 % le recommandent.

Indicateurs au vert pour 2016

Le sclérotinia est la première maladie du colza. 95 % des 1,5 million d'hectares de cultures sont protégés, tous de manière préventive. DuPont attend un déploiement de sa solution sur la prochaine campagne. « Nous visons 200 000 ha protégés soit 14 % des surfaces de colza protégées. À terme, il pourrait représenter un tiers du marché, 500 000 ha. Son niveau d'efficacité associé à son profil écotox ne peuvent que lui être favorables. »

Evalio eDemo, visites d’essais depuis votre fauteuil
DuPont fait visiter ses essais répartis en France grâce à plusieurs micro-sites disponibles en ligne. Ils mêlent photos, vidéos et commentaires de technicien. Depuis mars 2015, cinq essais Acapela Soft Control, situés dans les grands bassins de production du colza, comme l’Est parisien, la Côte d’Or ou encore le Centre, sont présents sur Evalio eDemo. Bonne visite sur Evalio eDemo.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous