L'actu d'Arvalis Les résultats 2013 des essais de variétés de blé dur

Arvalis-Institut du végétal Terre-net Média

Comme chaque année, Arvalis - Institut du végétal et ses partenaires évaluent les caractéristiques agronomiques et la qualité des variétés de blé dur inscrites récemment ou depuis quelques années au catalogue officiel.

Blé durRetrouvez toutes les caractéristiques des variétés de blé dur. (©Terre-net Média)

Les résultats de la campagne doivent être analysés en tenant compte du contexte climatique de l’année, qui fut particulièrement difficile en matière d’installation et de développement des cultures du fait du froid et des fortes précipitations (problèmes de levée, ennoiement de parcelles, enracinement faible, retard de développement,…). Les essais 2013 ont néanmoins permis de confirmer les atouts et points faibles des nouvelles variétés de blé dur des trois dernières années. 

Les performances de rendements, en modalité bien protégée vis-à-vis des maladies, présentées sous forme de synthèses pluriannuelles par grande zone de production renseignent sur la régularité des variétés. Retrouvez-les ci-dessous pour vous donner une bonne idée du comportement des variétés dans votre région.

Téléchargez les figures « rendements pluriannuels » en région : 

Les variétés ne présentent pas toutes les mêmes sensibilités face aux aléas climatiques ou aux maladies et la campagne d’expérimentation 2013 fut riche en enseignements. Elle a permis d’actualiser les notes de tolérance au froid et à la verse ainsi que les notes de résistances à la rouille brune, à la septoriose et aux maladies des épis. 

Vous trouverez en téléchargement le catalogue des caractéristiques des variétés de blé dur actualisées, qui permettra de rechercher les meilleurs compromis entre caractéristiques physiologiques, résistances aux maladies, rendement et qualité technologique.

La qualité de la récolte est fortement impactée par le climat et la pression maladie. Cette année, les plantes n’ont pas été dans les meilleures conditions pour absorber efficacement l’azote, les teneurs en protéines sont donc parfois insuffisantes (de 12,7 à 13,5 % en moyenne), ce qui a entraîné du mitadinage dans presque toutes les régions dû aux pluies post-maturité. La collecte présente également quelques défauts de grains mouchetés et fusariés, mais la qualité sanitaire (Don) est plutôt bonne. Les notes de qualité technologique et sanitaire seront actualisées par Arvalis - Institut de végétal très prochainement.

Pour limiter l’impact des aléas climatiques et des pressions parasitaires sur la récolte, l’une des recommandations est de diversifier le choix des variétés.

Rédaction : Delphine Audigeos (Arvalis - Institut du végétal)

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous