Analyse de terre Mesurer la variabilité intraparcellaire avec Spirit sol +

MO Terre-net Média

L'outil Spirit sol + a pour vocation de rendre plus simple et accessible la modulation intraparcellaire des éléments fertilisants P et K. Développé par Aurea, l'outil utilise la spectroscopie proche infrarouge.

Spirit sol + est un outil de modulation intraparcellaire pour les éléments fertilisants P et K notamment. Il n'a pas vocation à remplacer l'analyse de sol, mais il permet « à l'agriculteur soucieux de pratiquer une agriculture de précision de moduler ses apports au sein d’une parcelle ». Les deux partenaires le présentent comme un outil à la fois « rapide, fiable et simple d'utilisation ».

L'outil développé par Aurea, en lien avec les recherches d'Arvalis-Institut du végétal, est utilisable en grandes cultures, viticulture, arboriculture, maraîchage et espaces verts. Il sera opérationnel dès juin 2019 et Aurea assurera la prestation de service de la réalisation du prélèvement jusqu'au conseil de fumure. Les organismes intermédiaires tels que les coopératives, négoces et chambres d'agriculture s'occuperont de la distribution.

Comment ça marche ?

Spirit sol + utilise la spectroscopie proche infrarouge. Ainsi le spectromètre envoie un rayonnement proche infrarouge sur l'échantillon de terre fraîchement prélevé et c'est l'énergie lumineuse captée par l'échantillon qui permet de calculer sa composition. Les résultats d'analyse sont immédiats.

Ces « acquisitions de données sont répétées trois fois par carotte et l’opération est réalisée sur quatre prélèvements tarière distincts pour chaque point géographique ». Cette méthode rapide « permet de démultiplier le nombre de mesures sur le terrain et ainsi gommer une partie de l’incertitude de mesure par une plus grande densité d’échantillonnage ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous