Traitements Moins de phytos mais plus de mélanges sur les blés et maïs

Agra Presse

Depuis 1994, les agriculteurs épandent moins de désherbants et de produits phytosanitaires, mais ils ont recours à plus de mélanges.

C'est ce que montre une analyse émanant du Scees (Service statistique du ministère de l'agriculture) et publiée dans le bulletin Agreste. Un travail statistique qui montre la corrélation assez étroite entre rendements sur le blé et le maïs et le nombre de traitements. Globalement, de 1994 à 2001, le nombre de ces traitements est en hausse mais les doses sont plus faibles, notamment pour l'isoproturon et l'atrazine (qui a été interdite depuis septembre 2003). L'analyse indique que 15% des surfaces en blé et 30% des surfaces de maïs reçoivent des mélanges d'au moins trois désherbants en premier passage. Elle souligne aussi que les agriculteurs se protègent peu au moment où ils préparent les produits. Enfin, elle remarque que la réduction des doses n'est pas forcément une bonne chose puisque « les sous-dosages peuvent, dans certains cas, favoriser des phénomènes de résistance aux produits. »



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous