Variétés de maïs Nouveautés et valeurs sûres pour composer et semer un bouquet de qualité en 2018

Terre-net Média

L’année 2017 a encore été riche en inscriptions. Bien sûr l’attrait de la nouveauté éveillera votre curiosité vis-à-vis des dernières lancées, mais n’hésitez pas à regarder les variétés phares dans l’offre des semenciers. Les valeurs sûres, ayant confirmé leurs atouts sur plusieurs campagnes, méritent aussi que vous vous y intéressiez de près.

Comparez les rendements obtenus par les variétés de maïs inscrites en 2017 dans les essais nationaux (récoltes 2015 et 2016, en attendant les résultats 2017) et découvrez les commentaires de certains de leurs créateurs. 

Ces variétés ont été évaluées au sein du réseau du CTPS, géré par le Groupe d’étude et de contrôle des variétés et des semences (Geves) et auquel participent l’Inra, les obtenteurs, en particulier les membres de l’Union française des semenciers (UFS), les instituts techniques, des coopératives et négoces agricoles ainsi que d’autres acteurs des filières concernées. Le Geves prévient que les notes de rendement indiquées reflètent les conditions agroclimatiques des années considérées (ici récoltes 2015 et 2016) et ne peuvent donc pas servir de garantie de résultat. Ces données, acquises lors des essais conduits pour l’inscription, seront précisées ou actualisées par les études de post-inscription, réalisées en particulier par les instituts techniques agricoles. 

Retrouvez l’ensemble des données – rendements, verse, vigueur au départ, caractéristiques physiologiques et résistances aux bioagresseurs – obtenues dans les expérimentations de pré-inscription. >>> Nouvelles variétés de maïs grain et fourrage proposées à l'inscription sur la liste A du Catalogue Officiel français.

 

(Cliquer sur le logo pour accéder au commentaire du semencier)

5 hybrides Dow Seeds se distinguent dans le portefeuille De Sangosse

DS1157A, très précoce, se différencie par sa vigueur de départ, son développement foliaire et son stay-green. Ses performances sont remarquables et stables, en fourrage comme en grain. Il s’installe très vite et peut se semer tôt, même dans les régions froides.

DS1202B obtient des résultats constants avec une valeur alimentaire plus que satisfaisante et un comportement agronomique irréprochable tant au niveau de la vigueur de départ, que de la tolérance à la verse et aux maladies du feuillage. Son stay-green autorise une organisation plus souple des chantiers de récolte.Sac de semences De Sangosse

DS21189B conjugue un cycle cultural digne d’un maïs précoce et une morphologie sécurisante : faible hauteur, insertion basse de l’épi, bonne tenue de tige. Il est performant dans toutes les conditions de culture. Meilleure inscription en France en 2017 dans sa catégorie.

DS1460C peut être cultivé dans un vaste secteur géographique, en particulier dans les zones froides, grâce à sa vigueur de départ et à sa précocité de début de groupe. Autres atouts : son rendement et son look fourrage.

DS1469C, sur les marchés fourrages plus tardifs, bénéficie d’une masse végétative dense et d’un excellent stay-green. •

Retour au sommaire

Maïsadour Semences sur tous les créneaux de précocité

En très précoce, trois nouveaux maïs arrivent au catalogue (Mas 15.T en grain, Mas 10.A et DM1416 en ensilage), en complément de Mas 13.M, qui fait ses preuves depuis l’année dernière sur le marché fourrage. En outre, Maïsadour Semences enrichit sa gamme précoce, avec Malden (ensilage) et Mas 27.T (grain), pour accompagner ses variétés phares : Mas 24.C (mixte), aux qualités sanitaires indéniables (fusariose) et qui apporte de la régularité dans tous les contextes, et Mas 29.T qui reste une référence en grain denté vu son potentiel, sa précocité et son profil sanitaire. Mas 23.A, Mas 25.B, DM2115 et Bjork jouissent également de très bons échos en culture et dans les essais ensilage. En demi-précoce, citons les nouveautés DM3005 (ensilage) et Mas 30.M (DM3315) en C1. En grain demi-tardif, Mas 43.P (DM4315) en milieu de groupe D appuie le lancement, l’an dernier, de Mas 45.M et Mas 40.F. Enfin s’ajoute, en grain tardif, aux côtés de Mas 35.R (grain) et Mas 54.H (ensilage), Mas 48.L en début de groupe E1. Côté OAD, le Mas Pilot assure le suivi de la culture à la parcelle, du semis à la récolte, pour une meilleure gestion des interventions. •

Retour au sommaire

Hybride de maïs HDi LG

La nouvelle génération de maïs hybrides HDi arrive chez LG Semences

Trois hybrides HDi font leur entrée au catalogue LG Semences, dans chaque créneau de précocité, améliorant encore la digestibilité des tiges et des feuilles (+ 1,5 point de Dinag en moyenne) et le rendement pour obtenir une ration plus rentable, productive (en lait comme en viande) et non-acidogène. LG 31.295 HDi, meilleure inscription 2017 SC, offre le niveau le plus élevé de Dinag de sa série. Deuxième inscription sortant du lot en 2017 : LG 31.237 HDi, qui concentre la précocité des SA, ainsi que le potentiel et la digestibilité des SB. Rappelons que la meilleure inscription en 2016, LG 31.269 HDi, réunit excellents tonnage, UFL et Dinag. •

Retour au sommaire

Codisem sort 7 nouveautés, dont 3 certifiées bio

Codisem veut conforter sa présence sur le marché français avec 7 nouvelles variétés de maïs, dont 3 en agriculture biologique. Parmi elles, Codiswing, vocation fourragère, montre un fort développement végétatif. Du fait de son caractère corné denté, elle s’avère très précoce. En fourragères également, Codiblues, précoce, affiche une bonne valeur alimentaire grâce à sa teneur en amidon. Sur le créneau demi-précoce, Codizouk allie régularité et haut potentiel de rendement. Elle est équilibrée en valeur alimentaire et s’adapte aux conditions difficiles. Dans le groupe SC2, Codivoir s’utilise en fourrage et se démarque en termes de rendement, valeur alimentaire et profil rendement/qualité. Enfin, Codigrain Bio, positionnée en C2, présente des tiges courtes avec une insertion basse. Stable en toutes situations, elle se caractérise par une dessication rapide en fin de cycle. Elle est labellisée AB, comme Codiswing et Codivoir. À découvrir aussi : la réglette Codi-contrôle, outil de mesure de la densité au champ. •

Retour au sommaire

Syngenta étoffe ses gammes Powercell et Powergrain

Maïs SyngentaLe programme de sélection Powercell aboutit à des variétés de maïs fourrage très énergétiques, qui associent richesse en amidon et digestibilité des fibres. Elles améliorent l’efficacité alimentaire et conviennent aussi bien aux rations d’hiver (en plat unique) que d’été (en mélange avec de l’herbe). Trois nouveautés entrent au catalogue, en complément de SY Altitude, SY Campona, SY Fanatic et SY Madras : SY Skandik en très précoce, SY Harmonic et SY Gordius en précoce.

Le travail de recherche Powergrain vise à sélectionner des hybrides de maïs grain qui augmentent la rentabilité à l’hectare. Leurs principaux avantages : une implantation rapide et de nombreux rangs par épi. De plus, les grains se remplissent vite, ce qui permet de récolter plus tôt et de libérer rapidement les sols pour une bonne installation de la céréale suivante. Deux inscriptions ont été enregistrées (SY Salvi et SY Telias) et une troisième pourrait suivre d’ici les semis 2018.

Par ailleurs, Syngenta étend le développement de SY Gibra, tardif, sur le marché demi-tardif. Bien implanté en Aquitaine et Occitanie, il gagne ainsi des zones plus septentrionales comme le sud des Pays de la Loire et l’Alsace. Parallèlement, la firme débute la commercialisation en France de SY Helium, première variété issue du projet Artesian, dont l’objectif est d’assurer un rendement élevé même en cas d’aléa climatique. •

Retour au sommaire

Advanta renouvelle son offre avec 8 variétés et conforte son expertise en fourragères

En maïs fourrage

Severeen : fin de groupe très précoce, rendement fourrage remarquable, très bonne vigueur de départ, tolérance à la verse.
Jamie : fin de groupe très précoce, potentiel fourrage élevé, excellente vigueur de départ. Se comporte bien vis-à-vis de l’helminthosporiose.
Perreen : précoce SB (indice 275). Très intéressante concernant le potentiel fourrage, la vigueur de départ, la digestibilité tiges/feuilles.
Floreen : demi-précoce (indice 300). À signaler : son rendement fourrage, sa vigueur de départ, son comportement face aux verses.

En maïs grain

Mantilla : très précoce grain ou mixte. Ses intérêts : son rendement en grain et en fourrage, sa vigueur de départ et son état sanitaire en fin de cycle.
Joffrey : précoce (indice 260), avec un haut rendement, une vigueur de départ très satisfaisante et une dessication rapide en fin de cycle. Autres spécificités mises en avant : son comportement vis-à-vis des verses et de l’helminthosporiose, et ses capacités semoulières. Peut s’utiliser en fourrage.
Buckley : demi-précoce, à dessication rapide en fin de cycle. Sa vigueur de départ, son comportement face aux verses et son état sanitaire en fin de cycle font la différence. •

Retour au sommaire

Caussade Semences s’impose en demi-précoce fourrage et demi-tardif grain

 

Variétés de maïs Caussade Semences

Retour au sommaire

KWS lance une gamme ultra-précoce

L’offre KWSUP’ se compose d’hybrides ultra-précoces (indices < 200), aux grains cornés, avec un cycle végétatif court (120 jours) et un faible besoin en somme de températures. Leur précocité est supérieure de 3 à 5 % en matière sèche par rapport à une variété traditionnelle très précoce. Dans les régions limites pour l’ensilage, ils atteignent chaque année une maturité suffisante à la récolte. Issus d’un programme de sélection du nord de l’Europe, ils sont adaptés aux semis tardifs, en grain, en fourrage ou en culture dérobée. En grain, il convient de les réserver aux zones très froides.

ABC du maïs de KWS

L’ABC du maïs guidera les agriculteurs dans le choix variétal, l’implantation, la fertilisation, le désherbage, l’alimentation en eau, la récolte... La plante, son cycle, la conduite culturale et les difficultés associées, tout est détaillé avec de nombreux schémas et photos, et un focus sur les accidents d’origine climatique, les ravageurs et les maladies, en expliquant leurs causes, leurs conséquences et les moyens de prévention et de lutte.

En maïs grain, KWS maintient son leadership sur les gammes très précoces et précoces et intensifie la recherche en denté demi-tardif et tardif. Au total, 11 variétés majeures sont disponibles pour les semis 2018. En très précoce Kolossalis (indice 240) : variété de référence, productive, résistante à la verse et aux maladies. Katmis (220) : hybride productif court, qui résiste très bien à la verse et à l’helminthosporiose. KWS Gustus (250) : maïs performant et très régulier, avec une bonne tenue de tige. En précoce Konfluens (260-270) : sa productivité et sa résistance à la verse et aux maladies (fusariose, helminthosporiose) sont à mentionner. Agro Janus (250-260) : corné-denté très complet (dessication rapide, rendement exceptionnel). Kinetiks (280) : très belles performances. Son point fort : la fécondation des épis. Kornemus (260) : type denté valorisant les conditions de végétation favorables. Kidemos (260-270) : denté inscrit au bout d’un an du fait de ses résultats hors pairs en matière de dessication et de tenue de tige. En demi-précoce denté C1 Konsultatis (320) : haut potentiel. Koletis (310-320) : produit beaucoup de grains. Ses forces : floraison précoce, tenue de tige, régularité et sécurité agronomique. En demi-précoce C2 Kompares (360) : à retenir, son potentiel et la dessication des grains.

En maïs fourrage, le semencier reste le principal acteur européen et se développe fortement en France où il renforce sa gamme SC. En ultra-précoce Autens KWS (indice 170) : floraison précoce et richesse en amidon et dNDF. Avitus KWS (170) : se différencie au niveau de la valeur alimentaire et de la vigueur de départ. KWS Stabil (190) : gabarit et rendement fourrage impressionnants. En très précoce (variétés leader) Kolossalis : fin de groupe avec un formidable potentiel. Havelio KWS (230) : tonnages importants, beau look et stabilité. Kordalis (230) : allie rendement et valeur alimentaire. Benedictio KWS (230-240) : combine rendement et gabarit en 2e partie de groupe. Kaprilias : parmi ses nombreux atouts, sa vigueur de départ, son potentiel fourrage et sa masse végétative. En précoce (variétés leader) Kalideas (260) : performances constantes et valeurs nutritives complètes. Kroquis (260) : conjugue potentiel, régularité et valeur alimentaire. Konfluens (260-270) : hybride très productif, sain et résistant à la verse. Agro Janus (260-270) : hybride de grande taille très régulier. KWS Gustus (250) : mixte parfait, produisant beaucoup. Kodiaks (250) : en tête à l’inscription, rustique avec des valeurs alimentaires satisfaisantes. KWS Conde (260-270) : bel aspect de culture, sécurisant par sa tige et sa régularité. KWS Wilhelminio (270) : son look, son rendement et sa régularité sont ses principaux avantages. En demi-précoce Kilomeris : associe potentiel et masse végétative, hybride idéal dans l’Est. Agro Vitallo : régulier depuis plusieurs années, masse végétative dense. Kinetiks : très complet (rendement et valeur alimentaire). Walterino KWS : impressionnant de par sa masse végétative et son potentiel. Rudolfinio KWS : imposant et productif. •

Retour au sommaire

Dekalb Smart en faveur d’une maïsiculture de précision

Performance, innovation, partenariats : ces trois piliers constituent les bases du travail de Dekalb pour sa sélection d’hybrides de maïs grain. « Trois items, explique Marion Bass, chef marché maïs grain, qui se traduisent dans la génétique de la marque et à travers les solutions développées pour l’agriculteur. » Le semencier s’attache à perfectionner ses variétés au niveau potentiel, tolérance aux stress, régularité et physiologie. « Sachant que 30 % du rendement dépend de la variété et de la densité de semis, nous lançons cet hiver Dekalb Smart densité de semis. » Cet outil gratuit, disponible sur le site internet de la firme, établit une préconisation en fonction de la variété choisie, du type de sol et du potentiel de rendement de la parcelle. Une quinzaine de densités différentes peuvent être recommandées sur la plage 77 à 108 000 gr/ha pour les hybrides les plus récents. Pour aller plus loin, Dekalb a créé un volet modulation de la densité au niveau intraparcellaire. « Selon les différences de potentiel au sein d’une parcelle, la densité sera revue à la hausse, là où les conditions sont favorables, ou à la baisse, dans des situations limitantes, le tout pour optimiser le rendement global et l’investissement en semences. » Enfin, la déclinaison Dekalb Smart irrigation, également en cours de développement, s’appuiera sur de l’imagerie satellite, les données météo et les caractéristiques de la parcelle pour délivrer des préconisations quotidiennes de quantité d’eau à apporter, avec une précision de 6 x 6 m, « l’équivalent de 275 sondes par hectare » !

Variétés de maïs DekalbDK4069 (©Dekalb)

Trois variétés de maïs grain, toutes labellisées DKoptim’eau, tolérance au stress hydrique, sont particulièrement mises en avant pour les semis 2018 : DKC4069 : demi-précoce – groupe C1. Elle se distingue par son profil agronomique, la qualité sanitaire de la tige et de l’épi, et de très hautes performances de rendement. Hybride très souple vis-à-vis de la densité. Ne pas hésiter à l’augmenter dans les parcelles à haut potentiel de rendement. DKC5065 : hybride demi-tardif – groupe D. Sa vigueur au départ assure un développement et une couverture du sol rapides. Autres intérêts : son profil sanitaire et la qualité du grain. Disposant d’un très bon potentiel de rendement dans toutes les situations, il valorisera particulièrement les plus propices. DKC6050 : hybride tardif à très tardif. Plante de taille courte (hybride trapu) avec une insertion d’épis basse et très régulière ainsi qu’une tenue de tige satisfaisante. Avec un PMG parmi les plus élevés de la gamme Dekalb, il assure, à haute densité, de quoi déplafonner les rendements. À réserver pour les semis précoces dans les zones où les sommes de températures sont suffisantes.

Bénédicte Gotti, chef marché maïs fourrage, présente « Dekalb SiloEnergy, un ensemble de solutions autour de la conduite culturale de cette plante afin de maximiser quantité et qualité dans le silo ». La chef marché annonce jusqu’à 8 000 l de lait en plus par an pour un troupeau de 60 vaches ! Comme en grain, l’optimisation du rendement de la culture passe par une densité de semis ajustée à la parcelle, voire modulée de manière intra-parcellaire. « Au moment de la récolte, le suivi des recommandations permet d’atteindre l’optimum en matière de rendement, de quantité d’amidon et de fibres (NDF). » Dekalb promet jusqu’à 4 % d’énergie supplémentaire en choisissant la meilleure densité pour tel hybride dans telle parcelle. Nouveautés fourrage : DKC2972 : très précoce, réactif à la densité. Rapport très équilibré entre amidon et fibres digestibles. Ses performances sont stables quelles que soient les conditions pédoclimatiques. Excellente tenue de tige. DKC3575 : précoce de fin de groupe alliant performance et sécurité, utilisé en fourrage et en grain. À noter : sa vigueur de départ et sa tenue de tige. Hybride riche en amidon et en fibres très digestives (dNDF). DKC3568 : mixte précoce, extrêmement stable et intéressant sur le plan nutritif. Ne pas hésiter à accroître la densité en conditions moyennes. Remplissage rapide des épis en fin de cycle. Très riche en amidon et excellente digestibilité des fibres (dNDF). DKC3872 : hybride précoce, une référence en digestibilité des fibres (dNDF). Profil agronomique complet notamment concernant la tolérance à l’helminthosporiose. Rendement énergétique élevé avec un bon équilibre amidon/fibres. •

Retour au sommaire

14 inscriptions chez Euralis Semences en fourrage corné-denté, grain denté tropical et denté tardif

En maïs fourrage, le semencier met à la disposition des agriculteurs des variétés très précoces, précoces et demi-précoces.

ES Amazing : très précoce, avec un volume végétatif important.
ES Truck : précoce, avec une bonne valeur alimentaire.
ES Bigben : précoce, productive et "passe-partout". Disponible également en semences certifiées AB.
ES Floreal : demi-précoce, tolérante à la verse et à l’helminthosporiose, et fortement développée sur le plan végétatif.
ES Watson : précoce, tolérante aux verses et très digestible. Autres spécificités : sa productivité remarquable et constante, sa vigueur de départ et sa forte programmation.
ES Peppone : demi-précoce. C’est la référence SC depuis trois ans dans le réseau d’évaluation Arvalis.

Six nouveautés sont proposées en grains dentés tropicaux, génétique exclusive de la marque, déclinée des très précoces aux demi-tardifs.

ES Perspective : très précoce. Même rendement grain qu'en précoce.
ES Inventive : précoce et performante quel que soit le contexte.
ES Faraday : demi-précoce, valorisant les parcelles à faible potentiel.
ES Wadi : demi-précoce. Autre avantage : elle déplafonne les rendements dans les meilleures terres.
ES Dimension : demi-précoce, avec une programmation de l’épi équilibrée et régulière en situation favorable.
ES Lagoon : demi-tardive. Elle garantit des rendements impressionnants y compris en cas de stress.
ES Gallery : variété de référence en France sur le créneau demi-précoce.

En grain denté, la variété de référence ES Zoom est dorénavant entourée de trois maïs demi à très tardifs.

ES Debussy : fin de groupe demi-tardif, avec un rendement hors pair et un comportement agronomique irréprochable pendant tout le cycle.
ES Messir : tardive, tolérante aux verses, régulière, courte, avec une insertion basse de l’épi et un rendement assuré.
ES Charleston : très tardive, se caractérisant par sa productivité et sa programmation en bonnes conditions.

Retour au sommaire


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous