Biocontrôle Phyteurop distribue désormais les trichogrammes de Bioline Agrosciences

Terre-net Média

Bioline Agroscience vient de confier la commercialisation de ses trichogrammes à la société Phyteurop, souhaitant s'appuyer « sur un réseau et une expertise technique reconnus par la profession ».

Depuis septembre 2018, Phyteurop travaille en lien avec Bioline Agrosciences pour la mise en marché des solutions à base de trichogramme "Trichotop max" et "Pyracline". Leur commercialisation est désormais assurée par Phyteurop afin « d'accélérer le développement d'une offre de biocontrôle renforcée pour les grandes cultures en s'appuyant sur un réseau et une expertise technique reconnus par la profession », explique Bioline Agrosciences dans un communiqué.

Le groupe Bioline by InVivo entend ainsi « travailler à la fois sur l'innovation mais aussi sur la co-construction d'offres produits et/ou services entre les différents métiers du groupe ». Il vise aussi à « renforcer la vision d'une troisième voie de l'agriculture, qui bénéficiera aux agriculteurs et aux consommateurs en renforçant le lien de confiance sur la production de leur alimentation ».

Pour rappel, « le trichogramme (ou Trichogramma brassicae) protège les cultures en parasitant les œufs de la pyrale, en stoppant leur reproduction ». Ce ravageur peut provoquer « jusqu'à 13 % des baisses de rendement sur le maïs grain et jusqu'à moins de deux tonnes en maïs ensilage », observe Florent Ehry, chef produits chez Phyteurop.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous