Euralis Semences Des ambitions fortes qui se traduisent par un renouvellement variétal important

Terre-net Média

Euralis Semences annonce un chiffre d'affaires multiplié par deux d'ici 2020. Le budget recherche suit le mouvement et l'offre variétale s'en ressent avec 34 nouvelles variétés annoncées pour l'année prochaine toutes espèces confondues : maïs, tournesol, colza, sorgho et soja.

Euralis Semences travaille cinq espèces, le maïs qui représente la moitié de son chiffre d’affaires, le tournesol, le colza, le soja et le sorgho.Euralis Semences travaille cinq espèces, le maïs qui représente la moitié de son chiffre d’affaires, le tournesol, le colza, le soja et le sorgho. (©Terre-net Média)

Philippe Saux, nouveau directeur général du pôle semences d'Euralis, se félicite des perspectives du groupe : « Entre 2008 et 2014, le budget consacré à la recherche, ainsi que le chiffre d’affaires ont doublé. Une stratégie payante donc que nous allons poursuivre sur la période 2014-2020 avec le même objectif : doubler l’activité et l’effort de recherche. » Pour y parvenir, le directeur annonce une accélération du développement à l’international de l’entreprise et le renforcement des positions sur le marché français.

Pour atteindre ses objectifs, le semencier mise en amont sur les technologies de sélection les plus pointues. « Le marquage moléculaire s’utilise déjà en routine dans les programme de création variétale. Il s’agit maintenant d’accélérer le processus grâce à la multi-générations, les programmes de contre saison au Chili, en Nouvelle-Zélande, au Sénégal, et à l’haplodiploïdisation. Le recours à la bio-statistique et au traitement informatique des données permettront également d’accroître la précision et la vitesse de la sélection. Un autre procédé original, la méthode Shaman, permet de caractériser les profils génétiques en fonction de l’interaction avec le sol et le climat pour la création d’hybrides stables. »

Déploiement en colza

Pour les semis 2015, le semencier annonce 34 nouvelles variétés toutes espèces confondues : treize en maïs, neuf en tournesol, quatre en colza, quatre en sorgho, quatre en soja.

En colza, les nouveautés promettent de très bons rendements et bénéficient de la double tolérance au phoma, verticale et horizontale. Alain Baqué, chef de produit oléagineux et sorgho, annonce que, « grâce à un doublement de l’effort de sélection depuis 2008 et un partenariat avec Bayer, ce renouvellement va permettre à Euralis Semences d’atteindre, d’ici trois ans, une part de marché à deux chiffres en colza en France, contre seulement 3 % aujourd’hui ».

Une offre pour toute l'Europe

Euralis Semences réalise 170 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 70 % à l’international. La génétique Euralis semences est présente en 2014 sur 3,5 millions d’hectares en Europe.

Euralis Semences dispose de trois zones de production de semences : 8.000 ha à Lescar dans les Pyrénées-Atlantiques, un site multi-espèces sur lequel elle travaille avec 350 agriculteurs multiplicateurs adhérents à la coopérative, 5.000 ha à Séville en Espagne pour les espèces tournesol et sorgho principalement, et 6.000 ha exploités en propre à Cherkassy en Ukraine pour approvisionner les marchés d’Europe de l’Est en maïs, tournesol et colza.

En tournesol, les variétés tolérantes aux herbicides se développent. Euralis semences est leader sur ce segment avec notamment ES Balistic, variété la plus vendue. « En 2016, les tournesols Clearfield + arriveront sur le marché, bénéficiant d’une résistance à un nouvel herbicide de Basf. » Le semencier souhaite être présent sur chaque segment de marché et tous les créneaux de précocité.

Ainsi, trois nouvelles variétés oléiques arriveront en 2015, précoce, mi-précoce et mi-tardive. « ES Shakira, avec un très bon comportement face aux maladies, doit devenir la variété phare de la gamme linoléique grâce à des résultats remarquables de rendement en huile. » La résistance à l’orobanche est également un axe de sélection. Une nouveauté est en cours d’inscription pour l’oisellerie.

Gamme complète de sorgho

En sorgho, Euralis Semences possède le premier programme de sélection en Europe, grâce à un budget recherche multiplié par quatre depuis 2008. ES Alizé, issue de cette recherche est aujourd’hui la variété la plus cultivée en France et en Europe. Présent sur tous les segments, le semencier propose une gamme biomasse qui pourrait répondre à la demande pour la méthanisation. Deux nouveautés sont en cours d’inscription : grain mi-tardive et fourrage précoce.

En soja, portés par une progression des surfaces très significative cette année, de 42.000 ha à 75.000 ha en France, les programmes de sélection d’Euralis semences, leader sur les groupes précoces, ciblent le rendement et la teneur en protéines.

Une génétique inédite pour rester dans la course en maïs

Avec sa nouvelle génétique maïs grain dentés tropicaux, Euralis Semences a marqué son retour sur les marchés grain très précoce, précoce et demi précoce. Les premiers hybrides tardifs et demi tardifs sont en cours d’inscription.

Euralis semences atteint 7 % de parts de marché en France en maïs. Mieux positionné en maïs fourrage et grain tardif, c’est l’absence d’offre sur les créneaux grain précoce et demi précoce qui fait défaut au semencier qui vise 12 % de parts de marché. Céline Cauhapé, chef de produit maïs, revient sur l’arrivée d’un nouveau flux génétique. « Les dentés tropicaux sont issus de dix ans de travaux de recherche à partir d’une source génétique originale et propre à Euralis, distante de celles habituellement utilisées en maïs. En plus de nous différencier des autres acteurs, cette génétique va permettre notre développement sur le créneau des maïs grain précoce et d'assurer notre compétitivité face à la concurrence.

Des variétés caractérisées :
  • Climat profil

Euralis Semences évalue les performances de ses variétés de maïs, en cours d’inscription, selon la zone climatique pour sélectionner les plus stables possibles.

  • Nutri profil

La variété en première année de commercialisation sera caractérisée en fonction de son profil nutritionnel, sa dynamique de digestion, pour ajuster le conseil à l’éleveur.

  • Hydro profil

La variété de maïs est caractérisée selon sa capacité à valoriser l’eau.

Les points forts de ces nouvelles variétés sont leur rendement en grains, la vitesse de dessication, et la régularité de rendement. Illustration de ces performances, Gallery, issue de cette recherche, va se hisser en tête de nos ventes de maïs grain en 2015. Gallery présente un épi en mosaïque et un port atypique. Ses épis n’impressionnent pas mais sont très réguliers. Cette gamme compte désormais 17 variétés dont six nouveautés attendues pour les prochains semis. Par ailleurs, le semencier prévoit d’intensifier sa recherche en maïs fourrage. La valeur alimentaire de l’ensilage de maïs Euralis Semences fait l’objet de tests systématiques en collaboration avec l’Inra et Arvalis-Institut du végétal. Trois nouveautés enrichiront la gamme fourrage en corné denté et deux en grain denté classique. Un quatrième programme de sélection, en dentés mixtes, s’ouvre également. Deux variétés mixtes grain fourrage demi tardifs seront disponibles pour les prochains semis. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous