Pesticides et abeilles Première zone d'observation (ministère Agriculture)

AFP

PARIS, 12 nov (AFP) - Une première zone où seront pratiquées des observations sur les abeilles dans le cadre d'un protocole mis au point sur l'utilisation des pesticides comme le Gaucho ou le Régent vient d'être mise en place par arrêté préfectoral, annonce mercredi soir le ministère de l'Agriculture.

Située en Vendée et comptant plusieurs communes et non pas la région entière contrairement à ce qui avait été annoncé, cette zone sera l'objet d'observations pendant une durée de deux ans, précise le ministère de l'Agriculture.

En janvier dernier, Hervé Gaymard, ministre de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires rurales, avait décidé de compléter l'étude multifactorielle visant à faire la lumière sur les causes de mortalité d'abeilles.

Les apiculteurs accusent ces pesticides et ceux contenant la même molécule d'être la cause de la disparition des ces insectes.

Le ministre avait décidé de créer des zones d'observations régionales des ruchers réparties dans 4 régions de grandes cultures (Midi Pyrénées, Bourgogne, Poitou-Charentes et Pays de la Loire).

Le protocole mis au point par un groupe d'experts est appliqué après accord de tous les professionnels concernés, souligne notamment le ministère de l'agriculture.

Les études doivent permettre de suivre l'évolution des populations d'abeilles dans des zones où sont utilisés les produits incriminés en comparaison avec des lieux ou ces produits ne sont pas employés, explique le ministère de l'Agriculture.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous