Engrais Les agriculteurs face à des prix qui reflètent ceux des matières premières

Terre-net média

La demande d’engrais est de plus en plus importante. L'offre a du mal à suivre et le prix des matières premières flambe. Dans ce contexte le président de l’Unifa, Daniel Grasset estime que les prix devraient continuer leur hausse, mais « de manière moins soutenue ».

Les agriculteurs face à des prix qui reflètent ceux des matières premières « La consommation a augmenté de presque 25 millions de tonnes d’azote en 20 ans », commente Daniel Grasset président de l’Unifa. La demande mondiale d’engrais azoté est très forte « de 1986 à 1996, la demande a augmenté de 11,2 millions de tonnes, et sur les dix dernières années elle a augmenté de 13,2 millions de tonnes », explique le président. « L’Asie a doublé sa demande en 20 ans » ajoute-t-il. Elle passe de 40 à 62% de part de marché au niveau mondial. La part de l’Europe de l’ouest, quant à elle, a baissé de 16 à 11%. Proportionnellement les quantités consommées par l’Europe restent les mêmes. Mais la forte augmentation de l’Asie provoque la diminution de l’influence de l’Europe sur le marché mondial. Et certaines décisions asiatiques peuvent désormais « avoir un effet violent et rapide sur les prix ou les importations » confie le président. « Les prix vont certainement poursuivre leur hausse » "Une hausse moins forte des prix des engrais" (© Terre-net Média) « L’Inde fait le pr...

Contenu pour vous