Phytosanitaires Réactions mitigées après la suspension du Fipronil

Agra Presse

Les réactions à la suspension du Fipronil n'ont pas manqué, dès l'annonce faite par le ministre de l'agriculture Hervé Gaymard. "La décision prise par le ministre au sujet du Fipronil (...) va dans le bon sens mais aurait dû intervenir plus tôt"», explique Jean-Michel Lemétayer (FNSEA). "J'aimerais entendre l'Afssa (agence française de sécurité sanitaire des aliments) sur ce sujet", poursuit le président de la FNSEA.

Roselyne Bachelot espère qu'Hervé Gaymard ira "plus loin" Luc Guyau (APCA) a déclaré : "je souhaiterais que cela s'arrête complètement", en évoquant l'emploi du fipronil et notamment en 2004. La Confédération paysanne estime que "l'écoulement des semences enrobées se fait au mépris de la santé et de la loi".

Pour sa part, l'Unaf (apiculteurs) s'est réjouie de "cette prise de position politique bien tardive" évoquant la suspension du fipronil. Selon elle, les semences déjà enrobées Régent TS ne devraient pas être autorisées en raison de l'absence d'autorisation de mise sur le marché et d'arrêté interministériel limitant l'usage du fipronil depuis son reclassement en toxique plus.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également


Contenu pour vous