Justice Le critique Robert Parker entendu à Bordeaux dans une affaire de faux

AFP

BORDEAUX, 5 sep (AFP) - Le critique américain Robert Parker, célèbre dans le monde entier pour ses notations sur les vins, a apporté vendredi son témoignage à la police judiciaire de Bordeaux dans une affaire de faux et de détournements de fonds impliquant son ex-collaboratrice française, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Hanna Agostini, qui fut pendant des années et jusqu'il y a peu son relais dans la région bordelaise, a été mise en examen en janvier dernier pour "faux et usage" et "recel d'abus de confiance" pour des malversations dénoncées par le groupe viticole belgo-néerlandais Geens qui possède une vingtaine de châteaux dans le Bordelais.

Cette ancienne avocate reconvertie dans la traduction spécialisée et la consultance viticole est notamment suspectée d'avoir fabriqué des fausses factures sur du papier à en-tête du "Wine Advocate", la revue spécialisée de Robert Parker (40.000 abonnés dans 38 pays).

Ces fausses factures ont été retrouvées dans la comptabilité de la société Geens dans le cadre d'une enquête menée à l'origine sur des détournements de fonds imputés à la gérante en charge des propriétés bordelaises du groupe, Isabel Teles Pinto.

Eclaboussé par cette affaire, le critique américain avait dans un premier temps apporté son soutien à sa collaboratrice avant de se constituer partie civile. Mme Agostini, qui se dit "victime d'acharnement", a annoncé cette semaine dans un communiqué qu'elle avait décidé de cesser de collaborer avec lui.

Vendredi, Robert Parker a été entendu, à sa propre demande, pendant plusieurs heures par les enquêteurs bordelais qui souhaitaient depuis longtemps faire le point avec lui, notamment sur l'origine du papier à en-tête utilisé pour les fausses factures, indique-t-on de source proche de l'enquête.

Attendu au printemps dernier à Bordeaux pour la campagne de dégustation des primeurs, le critique américain, qui vit dans le Maryland (Etats-Unis), avait à l'époque décidé de reporter sa visite à septembre en raison, officiellement, du contexte international.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous