Alcool/femmes enceintes Le ministre de la Santé pour un avertissement écrit sur les bouteilles

AFP

PARIS (France / Idf), 5 août 2004 - Le ministre de la Santé, Philippe Douste-Blazy, s'est prononcé jeudi en faveur de l'apposition d'un avertissement sur les bouteilles d'alcool pour prévenir les femmes enceintes des dangers de ce produit pour leurs futurs enfants.

"Je ferai en sorte qu'il y ait un étiquettage sur les bouteilles", a affirmé le ministre cité par un de ses porte-parole. Dès cet automne, a ajouté le ministre, une campagne de prévention de la consommation excessive d'alcool sera menée, en direction des femmes enceintes, via les pharmaciens au moment de la vente de tests de grossesse, en direction des médecins généralistes ainsi que des élèves des collèges et lycées.

Selon le ministère, cette campagne vise à faire prendre conscience aux buveurs réguliers excessifs qu'ils sont dans l'excès, à faire évoluer les représentations masculines sur l'alcool et à promouvoir l'abstinence pendant la grossesse. La prise de position du ministre intervient à la suite de l'ouverture, par le parquet de Lille, d'une enquête sur le défaut d'information des femmes enceintes sur les dangers de la consommation d'alcool. Elle intervient également quelques jours après la remise au Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin, d'un livre blanc prônant un assouplissement de la loi Evin, qui limite la publicité pour le vin en France.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous