Semences Une nouvelle réglementation sur les " poussières " s'impose aux stations

Agra Presse

Le ministère de l'Agriculture a publié au journal officiel du 11 février, un " avis aux usines nationales productrices de semences de maïs et de tournesol " traitées avec des produits " à base d'imidaclopride et de fipronil ". Ces usines devront dès la campagne en cour, mettre en œuvre un plan de surveillance et de contrôle sur les poussières.

Les entreprises doivent décrire leur process industriel et en informer le Soc (service officiel de contrôle et de certification). Elles doivent réaliser des échantillonnages qui seront soumis à des tests "poussières". Le taux de poussières acceptable est fixé à 4 g/quintal de semences.

En cas de résultat supérieur à 5 g/q, le processus est arrêté, le lot est retiré de la vente. " Toute analyse dont le résultat est supérieur à 4 g/q doit faire l'objet d'une information immédiate auprès de la Draf/SRPV et de la délégation régionale du Soc " précise l'avis.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous