MSA Jeannette Gros s'inquiète d'une supression trop rapide du Bapsa

Agra Presse

Lors de l'Assemblée générale de la Caisse centrale de MSA le 26 juin, la présidente Jeannette Gros a ouvertement exprimé son inquiétude concernant la suppression prochaine du Budget annexe des prestations sociale agricole (Bapsa).

Le Bapsa devra prochainement disparaître, avec les autres budgets annexes, pour être aussitôt remplacé par une structure ayant une fonction équivalente, probablement un établissement public. Pour répondre à une logique comptable, le gouvernement envisage de combiner la suppression du Bapsa et la mensualisation des retraites dès le 1er janvier 2004. « Cela voudrait dire que nous n'avons plus que 6 mois devant nous, s'inquiète Mme Gros. De plus, même si la nouvelle structure remplaçant le Bapsa est mise en place dans les temps, il faudra au minimum six mois pour en faire le réglement et nommer les fonctionnaires. Pendant ce temps, comment allons-nous payer les retraites si nous n'avons plus de structure pour les financer? ».



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous