Gestion Le compte courant d’associé : à gérer avec rigueur

Terre-net Média

Le compte courant d’associé doit être géré avec rigueur pour ne pas mettre en péril l’équilibre de l’exploitation.

Le compte courant d’associé : à gérer avec rigueur En sociétés commerciales (SA, Sarl) un Cca ne peut être négatif. En revanche, les sociétés civiles, et notamment les Earl, Scea ou Gaec, échappent à cette interdiction. (©Terre-net Média)Au départ, le compte courant d’associé (Cca) est constitué par les apports pour lesquels l’associé n'a pas reçu de parts sociales en contrepartie. Ensuite, ce compte sert à recevoir la rémunération du travail, la part de résultat social, la rémunération des mises à disposition du foncier en propriété, la rémunération de ce compte courant ou encore le remboursement de frais engagés. A l’inverse, toutes les sommes que l'associé prélève sur la société sont débitées de son Cca : prélèvements, frais engagés par la société pour l'associé (cotisations sociales, impôts), part de déficit. Chaque année, le bilan de la société fait ressortir le solde des Cca à la date de clôture.Une dettePour la société, un compte courant positif est considéré comme une dette. L’associé est en droit de demander son paiement à tou...
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous