[Paru au JO] Aides Pac 2015 Tous les montants définitifs des aides couplées végétales

Terre-net Média

Le ministère de l’agriculture a publié au Journal officiel du 1er octobre les montants unitaires des aides couplées végétales pour la campagne 2015.

Pour la campagne d'aides Pac 2015, le montant de l'aideproduction de protéagineux est de 187 €.Pour la campagne d'aides Pac 2015, le montant de l'aide production de protéagineux est de 187 €. (©Watier visuels)

Dans un arrêté daté du 28 septembre et publié au Journal officiel du 1er octobre 2016, le ministère de l’agriculture détaille les montants unitaires des aides couplées au titre de la campagne Pac 2015.

  • Aide à la production de soja : 100 € (un plafond d'hectares par exploitation fixé à 12,50 hectares s'applique)
  • Aide à la production de semences de graminées : 150 € (un plafond d'hectares par exploitation fixé à 2,9 hectares s'applique)
  • Aide à la production de légumineuses fourragères : 250 €
  • Aide à la production de protéagineux : 187 €
  • Aide à la production de légumineuses fourragères destinées à la déshydratation : 150 €
  • Aide à la production de semences de légumineuses fourragères : 200 €
  • Aide à la production de chanvre : 161,50 €
  • Aide à la production de blé dur : 41,50 €
  • Aide à la production de houblon : 747 €
  • Aide à la production de pommes de terre féculières : 93,50 €
  • Aide à la production de cerises destinées à la transformation : 561 €
  • Aide à la production de pêches destinées à la transformation : 342 €
  • Aide à la production de poires destinées à la transformation : 1 185 €
  • Aide à la production de prunes destinées à la transformation : 1 095 €
  • Aide à la production de tomates destinées à la transformation : 1 212 €

Dans un communiqué, la Fop (Fédération française des producteurs d’oléoprotéagineux), s’est félicitée de ces montants pour la production de protéagineux et de soja. Le syndicat relève « que les enveloppes finalement affectées aux aides protéagineux et soja sont supérieures à ce qui était initialement prévu et se félicite que grâce à sa mobilisation, la fongibilité ait été efficacement appliquée pour obtenir des niveaux d’aides plus satisfaisants. » La Fop en profite pour demander à nouveau « d’un plan de relance des protéines végétales réellement ambitieux en France, doté de façon équilibrée entre les secteurs animal et végétal ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous