[Sondage] Optimisation fertilisation 28,3 % des agriculteurs ne font pas de prélèvements de terre en sortie d'hiver

Terre-net Média

L'importance de l'optimisation de la fertilisation azotée n'est plus à démontrer. Toutefois, selon un sondage réalisé en ligne sur Terre-net du 20 au 27 février 2018, 28,3 % ne font pas de prélèvements de terre en sortie d'hiver. 40 % réalisent ces prélèvements eux-mêmes et 31,6 % ont recours à un prestataire.

Le niveau de reliquats azotés varie beaucoup d'une année sur l'autre en fonction du précédent cultural, de la présence ou non d'un couvert végétal en interculture, de l'intensité du lessivage hivernal, etc. Réaliser des prélèvements de terre en sortie d'hiver permet d'optimiser la fertilisation azotée des cultures.

Selon un sondage réalisé en ligne sur Terre-net du 20 au 27 février 2018, sur 1182 votants, 28,3 % ne font pas de prélèvements, 40 % des agriculteurs les réalisent eux-mêmes et 31,6 % ont recours à un prestataire.

En cours de campagne, il est conseillé de réévaluer la dose totale à apporter. Il existe différents outils (Farmstar Expert, N-Tester, N-Sensor...) permettant de « recentrer la dose autour de l'optimum en fonction des conditions de l'année », indique Thibaud Deschamp, Arvalis-Institut du végétal. L'institut technique conseille notamment d'attendre le stade "dernière feuille pointante" pour réaliser un diagnostic de l'état d'alimentation en azote des cultures.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous