Céréales d'automne L'apport de soufre rarement justifié en 2005 !

D’après Arvalis messageries n°6 Poitou-Charente Terre-net média

«Les apports de soufre seront inutiles cette année dans les sols à risque faible à modéré » indique Arvalis Poitou Charente.

Les sols à risque faible à modéré correspondent explique Arvalis (institut du végétal) aux sols de type limons, argilo-calcaires moyennement profonds à profonds, sols argileux, et parcelles recevant régulièrement des effluents organiques ou à précédent colza. Un apport se justifie derrière des précédents autres que colza « Seules les situations les plus à risque justifient un apport : groies ou champagnes très superficielles ou sols sableux en l'absence d'apport organique et derrière des précédents autres que le colza», conseille Arvalis. Il faut être vigilant dans le choix de la forme ! En ce qui concerne les sols superficiels, « si le premier apport d'azote est réalisé après le 15 février, il peut être accompagné d'un apport de soufre », mais dans ce cas, prévient Arvalis, « il faudra être vigilant dans le choix de la forme pour éviter tout déséquilibre excessif entre les doses de soufre et d'azote apportées » Les ingénieurs régionaux Poitou-Charente de l'institut du végétal estiment...
Tags

Contenu pour vous