Protection des cultures Le ver de terre au secours du riz pour lutter contre ses parasites

AFP

Les vers de terre permettent au riz de se développer normalement malgré la présence dans ses racines d'organismes microscopiques qui peuvent faire baisser son rendement jusqu'à 50%, a annoncé mercredi dans un communiqué l'Institut de recherche pour le développement (IRD).

Lors d'expériences en laboratoire, des biologistes de l'IRD ont constaté  qu'au terme de 90 jours de culture, des plants de riz infestés par des  nématodes phytoparasites avaient perdu environ 82% de leur poids sec. En  revanche, des plants également infestés par des nématodes mais placés dans un  terrain avec des vers de terre ont poussé normalement.

Les nématodes phytoparasites touchent la plupart des cultures tropicales et  tempérées telles que les plantes maraîchères, le bananier, la canne à sucre...  Ils pénètrent par exemple dans les racines du riz et s'y sédentarisent,  bloquant le fonctionnement des vaisseaux conducteurs de sève. Actuellement,  ils sont combattus par l'épandage de nématicides chimiques coûteux et toxiques.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous