Protection du maïs Le désherbage avec application en «post-levée précoce»

Cécile Bertalou Terre-net média

C'est une technique pointue et dépendante de plusieurs facteurs d'efficacité. Elle se justifie quand les conditions ne sont pas favorables aux produits racinaires en pré-levée.

Cette technique est dépendante de plusieurs facteurs d'efficacité, expliquait Joël Thierry, ingénieur régional de la région ouest chez Arvalis lors du colloque organisé par l'institut du végétal.  «La majorité des graminées estivales non levées, des conditions d'humidité suffisante pour une bonne efficacité du racinaire, une hygrométrie favorable et des adventices levées "jeunes" pour optimiser l'efficacité du foliaire».

Ceci étant, elle se justifie lorsque les conditions ne sont pas favorables aux produits racinaires en pré-levée. Dans ce cas, il faut différer l'application à 2 feuilles du maïs, conseille Joël Thierry qui indique que cette technique «nécessite parfois l'ajout d'un produit foliaire pour contrôler les adventices levées à ce stade».

<P>Pour d'autres informations sur la protection du ma&#239;s, lire aussi: </P> <UL> <LI><A href="http://www.terre-net.fr/outils/Fiches/FicheDetail.asp?id=19768&idRub=178" target=_blank>Protection du ma&#239;s - Quelles strat&#233;gies de d&#233;sherbage en 2005 ?</A> <LI><A href="http://www.terre-net.fr/Outils/Fiches/FicheDetail.asp?id=19265&idRub=178" target=_blank>Protection du ma&#239;s - Quels enseignements apr&#232;s 3 ans sans atrazine ?</A></LI></UL> <P>(Cliquez sur le titre de l'article)<BR></P>

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous