Lu dans la presse Le blé bio plus rentable

Nathalie Petit Terre-net média

La production biologique de céréales est le système le plus rentable des quatre systèmes suivants : productif, intégré, bio, et semis direct sous couvert.


(© Terre-net)

« L’itinéraire productif n’a pas de justification économique »,

Diminution des charges, meilleure valorisation du prix du blé biologique, la production bio limite également l’apparition de mycotoxines. « En effet, l’absence de fongicides favorise la concurrence entre champignons et entraîne donc une baisse des mycotoxines et de la fusariose », reprend Marie-Line Leroux, de l’Adeas-Civam (Centre d‘initiative pour valoriser l‘agriculture et le milieu rural) de la Sarthe.

« Selon la comparaison énergétique des quatre systèmes (moyenne sur 8 ans pour les postes machinisme, engrais et pesticides), la bio est la plus économe : le système productif consomme 13 291 Mégajoules (Mj), le système intégré 10 640 Mj, le semis direct 8 349 Mj et le système biologique 3 334 Mj. »



a présenté Patrick Saulas, chercheur à l’Inra (Institut national de la recherche agronomique), suite aux résultats de 8 années d’essais comparatifs, un travail de long terme commencé en 1997 (*).* Source : « Des céréales économes », Marie-Line Leroux, Adeas-Civam, paru dans le numéro 305 du magazine bimestriel Transrural initiatives du 14 mars 2006 suite au débat organisé le 8 février dernier l’Adeas-Civam de la Sarthe pour une classe de BTS agricoles sur le thème « Les trois E sur le plat : comment marier Économie, Ethnique et Environnement ? »

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous