Régulateurs de croissance Réservez leur utilisation aux parcelles à risque

Bénédicte Normand Terre-net média

Sur colza comme sur céréales, l’utilisation d’un régulateur de croissance doit être limitée aux situations qui présentant des risques. Le point avec les conseillers de la Chambre d’agriculture d’Indre et Loire.

Variétés sensibles


(© Terre-net)

  • Colza : Campala, Extra, Exagone
  • Blé : Andalou, Trémie, Taldor, Orvantis, Royssac

« L’utilisation des régulateurs doit être réservées aux situations qui cumule plusieurs facteurs de risques : fortes disponibilités en azote, peuplement ou densité élevée et variétés sensibles » expliquent les conseillers de la Chambre d’agriculture d’Indre-et-Loire, dans le bulletin Agriphone n°363.

Sur parcelles de colza à risque, il est possible d’intervenir avec Parlay 0,5l+mouillant. Sur céréales, le Cycocel C3 ou C5 s’utilise jusqu’au stade épi 1cm, le Cycocel Cl jusqu’au stade 1 noeud. « Attention aux amplitudes thermiques dans les 3 jours qui suivent l’application : on assiste alors à des raccourcissements d’épis. »


Retrouvez le dernier bulletin agriphone au format pdf sur le site de la chambre d'agriculture d'Indre-et-Loire <A href="http://www.indre-et-loire.chambagri.fr/agriphone/agriphone.pdf" target=_blank>en cliquant ICI.</A>

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous