Bas volumes et ultra-bas volumes Un choix exigeant

Camille Gauthier Terre-net média


Attention à la réduction du volume d'eau
 (© Terre-net Média)
Si pour l’utilisation de certains produits et en particulier du glyphosate, la réduction du volume d’eau est possible et même recommandée, avec les autres produits, l’opération est beaucoup plus délicate. C’est en tout cas ce qui ressort des expérimentations conduites par Arvalis Institut du Végétal. Ces essais montrent qu’avec des buses adaptées, la réduction des volumes est envisageable.

Par contre, ils n’ont pas mis en évidence de lien direct entre réduction de volumes et réduction de doses. « Il faut savoir que baisser la dose augmente le risque de perte d’efficacité, et exige un respect scrupuleux des conditions d’application, en particulier de la température, de l’hygrométrie, de l’humidité du sol et du stade des mauvaises herbes », explique Thierry Denis, ingénieur régional Arvalis Nord Picardie. Pour lui, en dessous de 80 l/ha, un adjuvant mouillant permet de sécuriser l’application mais pas de rattraper le niveau d’efficacité de la dose préconisée.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous