Blé Semis précoce et adventices

Benedicte Normand Terre-net média

Les conseillers de la Chambre d'agriculture d'Indre-et-Loire rappellent l'influence de la date de semis sur la gestion des mauvaises herbes.

 


(© Arvalis Institut du Végétal)
« Si l'implantation précoce des blés est toujours plus confortable pour la résussite de la levée, elle n'est pas sans conséquence pour la gestion des mauvaises herbes » remarquent les conseillers de la Chambre d'agriculture d'Indre-et-Loire dans leur dernier bulletin Agriphone. Ils rapellent les résultats d'essai obtenus en 2005 : « Dans un essai à Lémeré, le nombre de ray-grass diminue de 60% entre un semis du 5 octobre et du 29 octobre. De même au Louroux, avec un décalage de 15 jours du semis, on passe de 117 pâturins à 31. »

Retrouvez le bulletin agriphone complet sur le site de la Chambre d'agriculture d'Indre-et-Loire, en cliquant ICI.



© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous