L'actu d'Arvalis Décoloration des feuilles : taches physiologiques ou helminthosporiose ?

Arvalis-Institut du végétal Terre-net Média

Depuis une dizaine de jours, des décolorations jaunes sont observées sur certaines feuilles dans des parcelles de céréales. Comment distinguer les symptômes d’helminthosporiose du blé des marques physiologiques observées cette année ?

Helmintho ou taches physiologiques ?Helminthosporiose ou taches physiologiques ? Les confusions sont faciles (photos 1 et 2). (©Arvalis)

Les fortes amplitudes thermiques des dernières semaines ont provoqué des marquages physiologiques des cultures. Ces réactions climatiques sont plus marquées sur certaines variétés (Lyrik, Arezzo…) et aussi parfois accentuées suite à l’application de fongicide (le fongicide appliqué peut amplifier le stress initial). Comme en 2011, des taches de type « helminthosporiose » s’observent cette année dans plusieurs régions : taches brunes, avec halo chlorotique et point noir central, sur plusieurs étages foliaires et ceci sur l’ensemble de la parcelle.

Helminthosporiose du blé ou taches physiologiques ?

L’helminthosporiose du blé est une maladie, plutôt rencontrée en Champagne. Les blés sur blé sans labour sont principalement concernés. Une quantité importante de résidus pailleux en surface et l’implantation d’une variété sensible sont des facteurs de risque. Les printemps doux et humides sont favorables au développement de la maladie (conditions non réunies cette année). L’helminthosporiose du blé progresse du bas vers le haut.

Le tableau résume les éléments qui doivent conduire à l’une ou l’autre des hypothèses.

Tableau 1 : Helminthosporiose du blé / Taches physiologiques : attention aux confusions Tableau 1 : Helminthosporiose du blé / Taches physiologiques : attention aux confusions (©Arvalis)

Conforter son diagnostic par un test « Bouteille »

Pour conforter votre diagnostic, il est recommandé de mettre en chambre humide les feuilles atteintes. Cette procédure décrite ci-dessous est à la portée de tous. Une bouteille plastique, quelques gouttes d’eau et le tour est joué ! En cas de taches physiologiques, les symptômes n’évolueront pas. En cas de maladie, des fructifications de champignons apparaîtront et seront visibles avec une loupe de poche.

Figure 1 : Test de la bouteilleTest de la bouteille (©Arvalis) 

Les diagnostics réalisés jusqu’à maintenant montrent qu’il s’agit bien de taches physiologiques, phénomènes qui ne justifient aucun traitement. Il s’agit simplement d’une réaction des plantes liée au stress climatique (amplitudes thermiques fortes depuis fin mars) accentué par le stress hydrique dans certains secteurs en sols superficiels ou par un traitement phytosanitaire.

Bien que spectaculaires, les symptômes physiologiques visibles aujourd’hui n’auront pas d’incidence sur le rendement.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous