Traitement phytosanitaire Les clés pour bien choisir ses buses de pulvérisateur

Yannick Biard Terre-net média

Pourquoi est-ce si important de bien choisir ses buses et quelles sont les questions à se poser ? Philippe Sellier, conseiller animateur à la Fdcuma 80 et responsable du conseil machinisme à la chambre d’agriculture de la Somme donne ses conseils sur les buses de pulvérisateur.

Philippe Sellier, animateur à la Fdcuma 80 et responsable du conseil machinisme à la chambre d’agriculture de la Somme - Photo publiée sur Terre-net.fr, journal édité par Terre-net Média.
Philippe Sellier conseille d'avoir plusieurs jeux de buses. (© Terre-net)
Avant de choisir ses buses de pulvérisateur, il faut se demander « quelles sont toutes les situations dans lesquelles je peux me trouver, pour déterminer de quelles buses je peux avoir besoin » explique Philippe Sellier, responsable du conseil machinisme à la chambre d’agriculture de la Somme. « Pour commencer, il faut déterminer la dose à appliquer (volume/ha) et la vitesse de travail (km/h) souhaitées. Avec ces données, on peut trouver les buses qui nous permettent d’avoir la meilleure qualité de gouttes : entre 20 et 60 gouttes/cm2, avec une taille de 200 à 300 microns. »

Buses basse pression ou anti-dérive s’il y a du vent

De manière générale, Philippe Sellier conseille d’avoir plusieurs types de buses adaptés à différents paramètres de traitement. « Souvent les agriculteurs qui traitent le mieux ont deux types de buses et deux litrages, et c’est intéressant. Il faut avoir en stock le bon jeu de buses pour pouvoir traiter dans les meilleures conditions pour avoir le résultat le plus efficace. Parfois la fenêtre de traitement est très courte et c’est dommage de ne pas pouvoir traiter parce qu’on n’a pas de buses anti-dérive le jour où on est à plus de 19 km/h de vent, le seuil réglementaire. »

Point réglementation
3 conditions pour réduire les zones non traitées de 50 et 20m à 5m:
  • présence d’un dispositif végétalisé d’au moins 5m
  • utiliser des buses à limitation de dérive (liste officielle du 6 avril 2007 )
  • enregistrement des applications

Les buses à injection d’air, courtes ou longues, sont donc de rigueur dès qu’il y a du vent. Elles fonctionnent sous 3 à 5 bars pour les courtes, 4 à 6 bars pour les longues. Les gouttes formées sont assez grosses pour limiter leur dérive et elles explosent en gouttes plus petites au contact de la végétation, ce qui augmente le nombre d’impacts. Ces buses ne peuvent cependant pas s’utiliser en dessous de 90l/ha. S’il n’y a pas de vent, Philippe Sellier explique que sur grandes cultures, il faut au minimum utiliser des buses basse pression. « S’il n’y a absolument pas de vent sur la parcelle, on peut prendre une buse classique, mais il y a malgré tout toujours de la dérive. Or il faut tout faire pour éviter la formation d’un brouillard ou d’une traînée. » En ce qui concerne les inserts, ceux en céramique ont le meilleur compromis entre précision et longévité. « On peut traiter jusqu’à 80 ou 100 ha » annonce Philippe Sellier. Les inserts en plastique ou en inox sont selon lui plus précis mais s’usent plus vite.

Type de buse
Pression d’utilisation idéale
Avantages
Remarques
Prix (indicatif, dépend des marques)
classique
2 à 3  bars
  • forte homogénéité des tailles de goutte
  • intéressante si gros litrage
  • beaucoup de dérive si on augmente la pression
Environ 4€
basse pression
A partir de 1,4 bars
  • gouttes plus grosses, faible dérive
  • ne se bouchent quasiment pas
 
Environ 4€
dérive limitée à pastille
2,5 à 3,5 bars
  • premier modèle anti-dérive
  • fonctionnent encore avec les pompes centrifuge
 
Environ 6€
injection d’air longue
4 à 6 bars
 
 
  • la meilleure solution en taille de goutte et nombre d’impact
  • uniquement sur pompe à piston membrane
  • débit max : 285l/min
  • jusqu’à 20 bars
De 6 à 12€
injection d’air courte
3 à 5 bars
  • la meilleure solution en taille de goutte et nombre d’impact
  • meilleure efficacité sur de la végétation
  • pompe centrifuge
  • pas utilisable en dessous de 90l/ha
De 6 à 12€

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également


Contenu pour vous