L'info d'Arvalis Cinq nouveaux blés durs réservés à certains créneaux de qualité

Arvalis-Institut du végétal Terre-net Média

Les cinq inscriptions 2013 en blé dur concernent deux classes précises de qualité : les variétés « couleur » et de « haute qualité ». Après ce premier cap, elles doivent faire preuve de robustesse en post-inscription pour rejoindre la liste des variétés cultivées. Parmi ces dernières, certaines confirment, d’autres s’affirment.

Récolte d'une parcelle de blé dur.Cinq variétés de blé dur sont inscrites cette année. (©Nicole Cornec/Arvalis)

Après deux années fournies en inscriptions, 2013 renoue avec un nombre raisonnable de lauréats. Pour cette année, cinq nouvelles variétés sont venues enrichir le catalogue français : une adaptée à la zone Nord, trois plus spécifiques de la zone Sud et une autre commune aux deux zones. Les deux graphiques ci-dessous expriment le rendement des nouvelles variétés de blé dur en pourcentage des témoins en traité et non traité.

Rendement blé dur.Rendement des nouvelles variétés de blé dur en traité. (©Arvalis) Rendement blé dur.Rendement des nouvelles variétés de blé dur en non traité. (©Arvalis)

 

Seule variété inscrite en zone Nord, Orssur est un blé dur classé en catégorie Bdc (Blé dur couleurs) d’obtention R2n. Elle présente de bons rendements tant en conditions traitées qu’en non traitées (103,6 % et 109,7 % des témoins respectivement). Elle se distingue par un excellent indice de jaune (9) et une bonne résistance au froid (5). Ses sensibilités au mitadinage (4,5) et à la verse 4,5) sont à suivre.

Chistera, une obtention de Syngenta, est aussi un blé Bdc mais inscrit en zone Sud. Avec un rendement équivalent aux témoins en conditions traitées, cette variété s’est particulièrement bien exprimée en situation non traitée (113 %). Elle montre une bonne tolérance à l’oïdium avec une note de 8. Néanmoins, ses sensibilités au froid (2) et à la fusariose des épis (4) restent à surveiller. Côté qualité, elle présente une note moyenne de mitadinage (5 sur 9) mais ressort bien vis-à-vis de la moucheture (8).

Deux nouveautés de haute qualité

Gibus, inscrite aussi par Syngenta, est un blé dur de haute qualité (Bdhq). Il se distingue par un très bon indice de jaune (8,5) et un gros Pmg (8), deux points forts, ainsi que par de bons niveaux de protéines (7), moucheture (6,5) et mitadinage (6,5). Ses rendements sont supérieurs à la moyenne des témoins en situation traitée comme non traitée, avec respectivement 104,8 % et 106,8 %. À noter sa bonne résistance à la verse (6,5) et à l’oïdium (8). Gibus apparaît plutôt sensible à la fusariose des épis (3,5).

Augur, d’obtention R2n, est également un blé dur de haute qualité avec des performances en rendement très moyennes, tant en traité qu’en non traité (respectivement 97,2 % et 103,8 %). Du point de vue de la qualité technologique, Augur affiche de bonnes caractéristiques, notamment un bon indice de jaune (8) et une bonne tolérance à la moucheture (8). Elle présente également une assez bonne résistance à la verse (6) et à la rouille brune (6).

Anvergur déployée au niveau national

Variété inscrite à la fois dans le Nord et le Sud, Anvergur, d’obtention R2n, est un blé dur de la classe Bdc qui se distingue par de très bons rendements. En conditions traitées, elle dépasse les témoins de près de 6 % en zone Nord et de 10 % en zone Sud, ce qui est important. En conditions non traitées, son rendement est de l’ordre de 117 % dans les deux zones. Pour les autres caractéristiques agronomiques et de qualité, Anvergur présente un profil assez proche d’Augur mais légèrement plus sensibles à la verse (5) et à la rouille brune.

Ces premières références sont en cours de confirmation dans les essais menés en post-inscription pour 2012-2013 par Arvalis – Institut du végétal et ses partenaires. Retrouvez derrière le lien le tableau 1 présentant les caractéristiques agronomiques et technologiques des variétés de blé dur inscrites au catalogue français.

Lien vers dossier spécial céréales 2013.Lien vers dossier spécial céréales 2013 : http://www.terre-net.fr/dossier_special/cereales-2013/?section=home#accueil (©Terre-net Média) Rédaction : Delphine Audigeos, Nicolas Bousquet (Arvalis-Institut du végétal)

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous