Echo des plaines Colza : continuer à surveiller charançons des siliques et pucerons cendrés

Bénédicte Clément Terre-net Média

Les précipitations ont augmenté le risque sclérotinia cette année sur colza. Même si elles ont gêné les insectes, il faut poursuivre la surveillance des charançons des siliques et des pucerons cendrés dans les parcelles, car leur niveau d’infestation peut-être très variable d’une situation à une autre. Sur blé, avec le retour des pluies dans pratiquement toutes les régions, le risque maladies a fortement progressé et leur évolution doit être surveillée de près dans les parcelles non protégées. La pression a surtout augmenté en septoriose mais aussi en rouille jaune et rouille brune. Dans les secteurs les plus précoces, le stade floraison approche, et c’est à la fusariose des épis, qu’il faut maintenant porter l’attention.

Colza : continuer à surveiller charançons des siliques et pucerons cendrés Chargement en cours

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous