[Vient de paraître] Terre-net Magazine Couverts végétaux : coûts ou bénéfices ?

Terre-net Média

Couvrir durant l’hiver ses sols en interculture : certains n’y voient qu’une contrainte réglementaire, d’autres savent en tirer parti comme le montre le Grand angle de Terre-net Magazine n°37.

Couverture Terre-net Magazine n°37Lire Terre-net Magazine en ligne ICI. (©Fotolia, Terre-net Média ; création Terre-net Média)

Consacrer du temps et de l’argent, décaler des chantiers, gérer certains aléas comme une destruction difficile… Les inconvénients de la couverture hivernale des sols, obligatoire pour toute parcelle en zone vulnérable, soit pour 55 % de la Sau française, sont nombreux. Mais les avantages les compensent largement comme on peut de voir dans le Grand angle de Terre-net Magazine n°37 (pages 28 à 36). Patrick Durand, agriculteur dans les Côtes-d’Armor, profite d’ailleurs comme il le peut des couverts végétaux en interculture.

Quant aux semenciers, ils préparent dans leurs laboratoires et leurs stations de sélection les variétés de blé et de colza de demain. Elargir les ressources génétiques, exploiter des pistes de sélection complètement nouvelles, explorer d’autres voies de création d’hybrides… les options qui s’offrent à eux sont multiples. Pour en savoir plus, direction Performance production (p. 20-21).

Mais avant de penser aux semis de colza et de blé, il y a la moisson qui approche. Allez-vous livrer vos céréales ou les stocker à la ferme ? Différentes raisons peuvent inciter les agriculteurs à investir dans des installations de stockage parmi lesquelles l’éloignement de l’organisme de collecte, le souhait d’alloter sa récolte et/ou de garder la liberté de commercialisation de sa production. Reste, une fois la décision prise, à choisir entre le stockage à plat ou en cellules. Retrouvez dans la rubrique Inflexion (p. 16-17) les avantages et les inconvénients de ces deux systèmes.

Impossible de présenter un nouveau numéro de Terre-net Magazine sans parler machinisme. La rédaction a testé avec l’aide de deux agriessayeurs le Claas Axion 830 Cmatic. Un tracteur qui s’est révélé à la fois simple, équilibré et puissant. A vous de vous faire votre propre idée en lisant Pleins phares essai (p. 24-27).


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous