Écho des plaines En colza, évaluer le risque sclérotinia en cas de pluie à la chute des pétales

Bénédicte Clément Terre-net Média

L’arrivée de la floraison et six à douze jours plus tard, le début de la chute des pétales sont pour le colza des stades importants à repérer pour se prémunir contre le sclérotinia. Les conditions humides à ces stades sont aussi favorables à la maladie. En blé, l’absence de pluie et les températures froides de la semaine dernière ont diminué la pression sanitaire.

En colza, évaluer le risque sclérotinia en cas de pluie à la chute des pétales Selon Terres Inovia, repérer le stade F1 (50 % des plantes avec une fleur ouverte) est la meilleure méthode pour ne pas passer à côté du positionnement optimal de la protection fongicide sclérotinia situé au stade G1 (10 premiers siliques formées de moins de 2 cm) si celle-ci est nécessaire. (©Terre-net Média)Ne pas manquer aussi > [Avis d'experts] Fortes gelées matinales : quelles conséquences pour les cultures ?Chargement en coursRevoir > Reconnaître le bon stade pour anticiper la protection sclérotiniaEt aussi > [Avis d'experts] Fortes gelées matinales : quelles conséquences pour les cultures ?#gel2021Même si les -6/-7 ??de mardi et mercredi ont meurtri le #colza : il faut rester optimiste.Il pleut ?? tandis que l’année dernière le #colza avait été déshydraté du 11.03 au 26.04! pic.twitter.com/cGNAnhB7Il— Emmanuel BONNIN (@BONNIN1402) April 10, 2021Ce matin et cette semaine,c’est le début d’un:#CropTour #CropObserver #Yonne.Tu mets les bottes @Pat2816,après une moyenne de 25 mm dans...

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous