Pois et féveroles Interrompues par la pluie, la suite des récoltes s'annonce difficile

Terre-net Média

Dans sa dernière note aux opérateurs, l'Unip dresse l'état des lieux de l'avancée des récoltes de pois et féveroles. Les parcelles récoltées ont donné de bons résultats globalement. L'inquiétude monte s'agissant de celles restant sous la pluie.

Après un démarrage précoce, vers la mi-juin dans le sud, les récoltes de pois ont été interrompues par les pluies des derniers jours de juin et surtout depuis le retour d’un temps perturbé en toutes régions le 4 juillet. L'Unip témoigne de cumuls de pluies en une semaine souvent compris entre 30 et 60 mm, voire plus. « Les parcelles qui étaient déjà mûres se sont parfois affaissées et risquent d’être difficiles à récolter ou de subir des pertes. »

Dans le sud, plus de 80 % des pois, semés avant l’hiver en général, sont récoltés, avec une moyenne en Midi-Pyrénées qui se situerait entre 40 et 45 q/ha, un bon niveau pour cette région. En Poitou-Charentes, seuls 15 % des pois, ici semés au printemps, sont récoltés. En Bourgogne, Berry et Champagne-Ardenne, la majeure partie de pois d’hiver était récoltée, avec des premières indications de rendements corrects compte tenu de la sécheresse ; mais en pois de printemps, qui constitue l’essentiel des surfaces, très peu de parcelles ont été récoltées. Plus au nord et à l’ouest, où le climat de mai-juin laissait espérer un meilleur potentiel, seule une petite partie des pois d’hiver a pu être récoltée avant les pluies.

Pour la féverole, les pluies actuelles sont favorables au potentiel de rendement des féveroles de printemps dans les régions du nord et de l’ouest où elles sont encore en croissance. Mais plus à l’est, où les stades sont plus avancés et où elles avaient souffert du sec, ces pluies arrivent trop tard. Dans le sud et dans le centre-est, seules quelques féveroles d’hiver ont été récoltées.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média