Vin Le Beaujolais lui aussi touché par la grêle

AFP

Lyon, 29 mai 2016 (AFP) - Après le Chablis et le Cognac, le Beaujolais a lui aussi été touché par la grêle ce week-end et l'appellation Chiroubles est particulièrement concernée, a-t-on appris dimanche auprès des professionnels.

« On a pris un gros orage dans la nuit de vendredi à samedi. Le Chiroubles est très très touché et à la marge les appellations Morgon et Fleurie », rapporte à l'AFP Gilles Paris, président d'Inter Beaujolais et lui-même viticulteur à Chiroubles. Sur Chiroubles, 10 à 15 % de l'appellation est « très touchée » et pour certains 100 % des espoirs de récolte ont disparu. A certains endroits, feuilles et raisins ont été anéantis. A d'autres, les raisins ont tenu mais il faudra attendre la floraison d'ici 15 jours pour voir comment ils évoluent, selon le responsable.

« A cette époque, ça nuit sur le volume mais pas sur la qualité », tempère néanmoins Gilles Paris. Sur les réseaux sociaux, certains ne cachaient pas leur amertume. « Je vais faire grève pour tout ceux qui travaillent pour rien #grele », se désolait par exemple Isabelle Perraud, responsable des Côtes de la Molière (@cotedelamoliere). Une réunion de crise devait se tenir à 14h30 sur la commune de Fleurie, en présence des professionnels et du président du conseil départemental du Rhône, Christophe Guilloteau (LR).

Le Chablis et le Cognac ont également été frappés par la grêle vendredi, à la veille d'un week-end particulièrement orageux sur le pays.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous