; Prévisions de dates de récolte pour le colza

Récolte des colzas Le grand écart se confirme en fin de cycle

Terre-net Média

Selon le Cetiom, les colzas affichent toujours une bonne avance quant à leur stade de développement et les récoltes, à l'instar des autres cultures d'hiver, seront précoces. Quant aux promesses de rendement, l'institut se dit optimiste pour les régions du nord-ouest, moins pour les parcelles en manque d'eau et subissant de fortes chaleurs.

Colza en siliquesL'eau et les températures seront les principaux facteurs de variation du rendement. (©Terre-net Média)

Dans la grande moitié Est de la France, les composantes de rendement du colza n’ont globalement pas été pénalisées par les conditions climatiques. Le Cetiom de la zone Est observe ainsi des niveaux de siliques par m2 et de grains par silique bons à très bons, sauf dans les parcelles où les apports d’azote ont été mal valorisés. « Ce comportement est à mettre partiellement en lien avec la grande précocité de l’année qui a décalé le cycle sur une période moins défavorable au niveau des températures et des réserves en eau des sols. »

« Le poids de mille grains, par contre, pourra être affecté, particulièrement dans les secteurs qui souffrent du manque d’eau et subissent des températures très élevées sur la première quinzaine de juin. C’est la façade Est du pays qui est concernée. Toutefois, dans ces secteurs, très localement, des orages ont changé la donne en apportant des quantités d’eau significatives. »

Un contraste saisissant

La situation des cultures de colza montre d'importants contrastes selon les secteurs géographiques. « Au Nord-Ouest, la pluviométrie correcte et les températures moins élevées que dans les autres régions incitent à l’optimisme. La situation semble très favorable à l’obtention de rendements élevés. Plus au sud, la situation diverge selon les secteurs. Les fortes températures enregistrées devraient raccourcir la fin du cycle et impacter les Pmg. »

Etat de la réserve utile des sols au 1er juinEtat de la réserve utile des sols au 1er juin (©Cetiom/MétéoFrance)

En cette fin de cycle, on peut considérer que les cultures n’ont pas subi d’attaques importantes des maladies ni des ravageurs. « Les colzas sont restés très sains tout au long de la campagne. » La pression oïdium reste modérée. Des dégâts de cécidomyies sont observés en bordure de parcelles mais le niveau d'infestation est plutôt faible.

Une récolte qui s'annonce très précoce

Les parcelles ont atteint pour la plupart le stade G5 (grains colorés). « L’avance végétative acquise depuis plusieurs mois s’amplifie et les récoltes seront très précoces pour toutes les cultures d’hiver, y compris le colza. »

Le guide de la culture du colza par le Cetiom pour 2014 est disponible. Consultez-le en cliquant sur le lien : Colza 2014.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média